Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ample vague de prises de bénéfices

Marché : Ample vague de prises de bénéfices

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes plongent cet après-midi, les opérateurs 'vendant la nouvelle' des mesures annoncées en début d'après-midi par la BCE, après en avoir 'acheté la rumeur' au cours des semaines précédentes.

En plus d'une baisse de la facilité de dépôt de 10 points de base à -0,30%, la BCE étend son programme de rachats d'actifs de 60 milliards d'euros par mois au moins jusqu'en mars 2017, et non plus jusqu'en septembre 2016.

'Elle décide aussi de réinvestir les recettes issues des actifs détenus, accroissant ainsi le montant du QE. Les actifs éligibles concernent désormais aussi les actifs de marché des gouvernements régionaux et locaux de la zone euro', ajoute Philippe Waechter, chez Natixis.

'Les opérateurs de marchés avaient anticipé ce qu'allait dire Mario Draghi', rappelle toutefois Sylvain Loganadin, analyste de marché pour FXCM/DailyFX.fr, pour qui 'le scénario d'un rally de fin d'année semble désormais très incertain'.

Si les annonces de Mario Draghi se traduisent par une réaction négative des marchés, Christopher Dembik, chez Saxo Banque, estime que la BCE 'prend clairement aujourd'hui le relais de la Fed qui va augmenter, avec certitude, ses taux ce mois-ci'.

Quoiqu'il en soit, le DAX plonge de 3,2% à Francfort, seul E.ON parvenant à surnager dans le vert (+0,7%), à la faveur d'une note de Jefferies qui initie un suivi à 'achat' sur le groupe énergétique avec un objectif de cours fixé à 10,5 euros.

Le FTSE de Londres s'affaisse quant à lui de 2%, alors que la croissance du secteur britannique des services a de nouveau accéléré en novembre, à en croire l'indice PMI qui est ressorti à 55,9 contre 54,9 en octobre.

Le CAC40 parisien recule de 3%, sur fond d'augmentation de 0,2 point du taux de chômage français (au sens du BIT) au troisième trimestre par rapport au deuxième, à 10,6% de la population active.

Le Bel20 de Bruxelles recule de 1,9%, avec notamment un plongeon de 10% de Delta Lloyd. Le titre du chimiste Solvay perd de son côté 3,3% après l'annonce d'une augmentation de capital de 1,5 milliard d'euros.

Le plongeon de Delta Lloyd se retrouve aussi à la Bourse d'Amsterdam où l'indice AEX chute de 3,4%. Parmi les plus fortes baisses de l'indice figurent aussi Unilever (-4,9%), Altice (-4,3%) et Aegon (-4,1%).

Enfin, le PSI20 de Lisbonne abandonne 1,6% dans le sillage principalement des valeurs bancaires BPI (-5,6%), BCP (-4,5%) et surtout Banif (-12,5%), alors qu'EDP Energias parvient à gagner 0,5%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI