Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Amélioration surprise du moral des consommateurs en Allemagne

Marché : Amélioration surprise du moral des consommateurs en Allemagne

Marché : Amélioration surprise du moral des consommateurs en AllemagneMarché : Amélioration surprise du moral des consommateurs en Allemagne

BERLIN/FRANCFORT (Reuters) - Le moral des consommateurs allemand a connu une amélioration inattendue à l'approche du mois de septembre, atteignant l'un de ses plus hauts niveaux des 15 dernières années, malgré des chocs extérieurs tels que la décision des électeurs britanniques de quitter l'Union européenne, montre l'enquête mensuelle GfK publiée vendredi.

L'indice GfK, calculé à partir d'une enquête auprès d'un échantillon de 2.000 personnes, s'est établi à 10,2 contre 10,0 en août et 10,1 en juillet alors que le consensus Reuters le donnait en baisse à 9,9. La dernière fois que l'indice avait atteint ce niveau remonte à juin 2015. Pour trouver encore plus haut, il faut revenir à octobre 2001.

La bonne tenue de cet indicateur suggère une nouvelle fois que la consommation des ménages va rester le moteur de la première puissance économique européenne alors que les perspectives en matière de commerce extérieur sont moins riantes.

Un taux de chômage au plus bas depuis la réunification, la hausse des salaires et un loyer de l'argent extrêmement faible ont dopé le pouvoir d'achat des Allemands ces dernières années.

"La décision des Britanniques de quitter l'Union européenne semble n'avoir causé qu'une incertitude passagère chez les consommateurs allemands", a déclaré Rolf Bürkl, analyste chez GfK.

L'enquête GfK contraste avec l'indice Ifo du climat des affaires publié jeudi, qui a subi une baisse inattendue en août du fait notamment de l'impact du Brexit.

Les consommateurs se montrent plutôt confiants pour l'évolution de leur salaire, avec un indice mesurant les anticipations de revenus en hausse de plus de huit points, à 58,3, le deuxième niveau le plus élevé jamais enregistré.

L'indicateur mesurant la propension des ménages à acheter a de son côté atteint 57,3, ce qui constitue également le deuxième niveau le plus élevé jamais enregistré, contre 55,4 pour août.

(Service économique)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...