Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : AIG lèvera jusqu'à 6,5 milliards de dollars grâce à AIA

Marché : AIG lèvera jusqu'à 6,5 milliards de dollars grâce à AIA

tradingsat

HONG KONG (Reuters) - American International Group a dit lundi qu'il lèverait jusqu'à 6,5 milliards de dollars (4,9 milliards d'euros) de la cession du solde de sa participation dans son ex-filiale AIA Group, l'assureur américain sortant ainsi totalement du capital d'une société qu'il avait contribué à fonder il y a près d'un siècle.

C'est la fin d'une époque pour AIG en Asie et pour son directeur général Robert Benmosche, qui avait introduit AIA en Bourse de Hong Long voici deux ans, la troisième plus importante IPO jamais lancée dans le monde.

AIG a dû céder une bonne partie de ses actifs, dont AIA, après avoir été renfloué par l'Etat en 2008, faute de quoi il risquait rien moins que la faillite

American International Group (AIG) a dit qu'il mettait en vente ses 13,69% restants dans AIA, soit 1,65 milliard d'action, à un prix unitaire compris entre 29,65 et 30,65 dollars de Hong Kong.

Le prix définitif sera dévoilé avant l'ouverture de la Bourse de Hong Kong mardi, a précisé AIG, qui avait demandé la suspension des transactions sur le titre lundi.

Le prix représente une décote de 6,3% au plus sur le cours de clôture de vendredi. L'action AIG a bondi de 61% environ depuis son IPO de 20,5 milliards de dollars de 2010, devenu très prisée par des gérants de fonds cherchant à tirer parti de la croissance économique en Asie et de l'augmentation qu'elle induit pour la demande des produits d'assurance et autres placements financiers.

La cession du bloc de titres du troisième assureur asiatique ne sera dépassée que par la vente des parts de Vodafone dans China Mobile voici deux ans.

L'opération constituera la troisième cession de titres AIA cette année, les deux premières ayant déjà permis à l'assureur américain de lever environ huit milliards de dollars (six milliards en mars et deux milliards en septembre).

A la fin de la semaine dernière, le Trésor américain a annoncé avoir finalisé la vente de ses dernières actions ordinaires AIG, faisant ainsi définitivement sortir l'Etat fédéral du capital du groupe.

Elzio Barreto, Benoit Van Overstraeten et Wilfrid Exbrayat pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...