Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 6ème semaine de hausse consécutive à Wall Street

Marché : 6ème semaine de hausse consécutive à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices US alignent une 6ème semaine de hausse consécutive et la perspective d'une hausse de taux devenue très probable le 16 décembre prochain ne semble avoir impacté que le marché obligataire dont la dégradation s'est accélérée ce vendredi, avec une tension de 10Pts de base du T-Bond 2025 (vers 2,33%) qui porte à +21Pts de base le décalage du rendement d'un vendredi sur l'autre.

Wall Street affiche un biais positif en cette veille de weekend avec un Dow Jones en hausse de +0,26% (+1,4% hebdo), un Nasdaq Composite qui prend 0,38% (+1,85% sur la semaine) tandis que le Nasdaq-100 se contente de +0,09% après une série de records historiques en début de semaine.

Le S&P500, freiné par les valeurs du secteur énergie s'est effrité de -0,03% (l'envolée de +1,5% du Dollar contre toutes devises pèse symétriquement sur les matières premières et le pétrole).

Le Dollar a été dopé par les chiffres de l'emploi: l'économie américaine en a créé bien plus que prévu en octobre.
Le Département du Travail a dénombré 271.000 nouveaux postes non agricoles le mois dernier (après 137.000 chiffre révisé en septembre), là où le consensus ne tablait que sur environ 180.000 (c'est exactement +50% de plus que prévu puisque le consensus s'était aligné sur le montant calculé par ADP dévoilé mercredi).

Le seul secteur privé a généré 268.000 sur le mois écoulé (dont +57.000 dans le secteur de la santé... et seul le secteur minier a essuyé des pertes d'emplois). Par ailleurs, le salaire horaire à progressé de +0,4%, ce qui bat largement les anticipations.

Le taux de chômage des Etats-Unis s'est contracté à 5,0%, là où les économistes attendaient en moyenne un maintien à 5,1%, tandis que le taux de participation au marché du travail est resté inchangé à 62,4%: cela peut sembler paradoxal (faible taux d'américains travaillant mais chômage apparemment inexistant) mais relèverait du domaine de la démographie (alors que la statistique officielle s'impose surtout comme une machine à faire disparaître les demandeurs d'emploi et les chômeurs de longue durée).

Les chiffres du jour ont certes renforcé la probabilité d'une hausse de taux d'ici 5 semaines mais ils ouvrent de nouvelles perspectives d'accroissement de la marge des banques américaines qui ont fini au sommet du classement sectoriel avec Morgan Stanley +4,7%, Bank of America et Goldman Sachs +3,7%, Citigroup +3,2%, JP-Morgan +3%.

Parmi les principaux replis, une majorité de parapétrolières avec Freeport Mc Moran -6,4%, Peabody -5,9%, Consol Energy -5,4%, Mohoawk -5,2%, Marathon -3,7%.

Le Nasdaq-100 a été impacté par les replis de Tripadvisors -6,85%, Vertex -3,2%, Celgene -3,1%, Yahoo -2,6%.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI