Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Manchester united a reçu le feu vert pour une ipo à singapour

Marché : Manchester united a reçu le feu vert pour une ipo à singapour

Manchester united a reçu le feu vert pour une ipo à singapourManchester united a reçu le feu vert pour une ipo à singapour

par Saeed Azhar

SINGAPOUR (Reuters) - Manchester United, club de football le plus titré en Angleterre, a reçu le feu vert de la Bourse de Singapour pour une introduction en bourse représentant un milliard de dollars (722 millions de dollars), ont dit à Reuters deux sources au fait de l'opération.

Avec la somme ainsi levée, le club, détenu par la famille américaine Glazer depuis 2005, veut faire baisser un endettement de près de 500 millions de dollars, dont le coût a pesé sur ses comptes au cours des dernières années.

Sur l'exercice 2009-2010, Manchester United a ainsi dégagé un bénéfice opérationnel record de 101 millions de livres (115 millions d'euros), mais, au niveau du résultat net, la perte a été de 84 millions de livres en raison du coût de la dette.

En faisant le choix d'une cotation en Asie, le club espère augmenter le nombre, déjà très important, de ses supporters dans la région.

Sur les 330 millions de supporters de Manchester United à travers le monde, deux tiers environ vivent en Asie.

En attirant un nom aussi connu que celui de Manchester United, champion d'Angleterre en titre, la Bourse de Singapour réalise un beau coup dans la course aux introductions en Bourse engagée avec Hong Kong.

Cette dernière mène toutefois le bal puisqu'elle est devenue une destination de choix pour de grandes marques internationales telles que le groupe de luxe Prada et le fabricant de cosmétiques L'Occitane.

ACTIONS PRÉFÉRENTIELLES

La mise sur le marché de Manchester United devrait notamment se faire via l'émission d'actions préférentielles n'offrant pas de droits de vote afin que la famille Glazer ne perde pas le contrôle du club, ont précisé les sources.

Le choix d'actions préférentielles, auxquelles sont attachées un dividende plus élevé qu'aux actions ordinaires, a été critiqué aussi bien par les investisseurs que par les supporters, ces derniers ayant toujours contesté la présence de la famille Glazer à la tête du club.

Les Glazer, également propriétaires du club du football américain Tampa Bay Buccaneers aux Etats-Unis, sont accusés par les supporters d'avoir fortement endetté Manchester United lors de leur rachat du club, le limitant ainsi dans sa possibilité de recrutement des joueurs.

Duncan Drasdo, directeur général du "trust" des supporters de Manchester United, a dit à Reuters que le degré de contrôle d'un actionnaire majoritaire était susceptible d'être une source d'inquiétude pour des investisseurs minoritaires en quête d'un retour sur investissement acceptable.

Des experts en gouvernance d'entreprise ont critiqué le Bourse de Singapour pour avoir autorisé une forme de mise en bourse minimisant l'influence de nouveaux actionnaires.

Manchester United a passé les dernières semaines à faire le tour des principaux investisseurs institutionnels asiatiques, y compris le fonds souverain de Singapour Temasek, selon des sources.

Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Catherine Monin

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...