Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Madrid améliore considérablement ses conditions de financement

Marché : Madrid améliore considérablement ses conditions de financement

Madrid améliore considérablement ses conditions de financementMadrid améliore considérablement ses conditions de financement

PARIS/MADRID (Reuters) - L'Espagne a adjugé jeudi 4,5 milliards d'euros de dette à trois et quatre ans à des taux nettement inférieurs à ceux qu'elle avait dû consentir cet été quand les craintes étaient fortes de voir le pays contaminé par la crise de la dette en zone euro.

La France, qui en tant que pays du noyau dur de la zone euro a bénéficié de la fuite vers la qualité, a vu dans le même temps ses conditions de financement tomber à des plus bas historiques. Elle a émis 7,498 milliards d'euros d'obligations assimilables du Trésor (OAT), soit le haut de la fourchette annoncée (6,5-7,5 milliards d'euros), à des taux plus bas que lors des précédentes adjudications. La demande globale a atteint 17,1 milliards d'euros, ce qui donne un ratio de couverture élevé (2,3).

"Le marché primaire semble bien fonctionner pour le papier français", a dit Peter Chatwell, stratégiste taux chez Crédit agricole CIB à Londres.

Le Trésor espagnol a adjugé des obligations 3,4% avril 2014, 3,3% octobre 2014 et 3,0% avril 2015 à des taux moyens de respectivement 3,589%, 3,495% et 3,639%, contre 4,813%, 4,291% et 4,23% en août, juillet et juin.

"C'est un bon résultat. Le marché va être davantage convaincu de l'intérêt des investisseurs pour le papier espagnol", a commenté Peter Chatwell.

Le montant émis se situe dans le haut de la fourchette annoncée par le Trésor espagnol (3,5 à 4,5 milliards d'euros).

Si les taux moyens obtenus par l'Espagne sont en forte baisse, ils demeurent toutefois supérieurs au coupon de chacune des trois souches, ce qui n'est pas le cas de la France.

La France a abondé son benchmark à 10 ans, la 3,25% 2021, au taux moyen pondéré de 2,72% contre 2,9% en septembre.

A ce stade, l'Agence France Trésor, qui gère la dette de l'Etat, a émis 175,4 milliards d'euros de dette à moyen et long terme, soit 95,3% de son programme d'émission pour 2011 (184 milliards d'euros nets des rachats).

Raoul Sachs à Paris et Fiona Ortiz à Madrid, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...