Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Lourde rechute du cac 40, le secteur bancaire à la peine

Marché : Lourde rechute du cac 40, le secteur bancaire à la peine

Lourde rechute du cac 40, le secteur bancaire à la peineLourde rechute du cac 40, le secteur bancaire à la peine

(Tradingsat.com) - La Bourse de Paris a creusé ses pertes mardi en fin d'après-midi (-1,62% à 3 406 points pour l'indice CAC 40), les craintes entourant l'Espagne ayant lourdement affecté le secteur bancaire, avant la publication des "Minutes" de la Banque centrale américaine ce soir. Un analyste parisien considère "que la Fed se limitera à des opérations sur la composition de son bilan et non sur sa taille mais (...) donnera une meilleure visibilité".

Société Générale (-3,7%), Crédit Agricole (-3,2%) et BNP Paribas (-2,8%) ont pesé mardi sur le marché parisien. Le secteur bancaire a en effet poursuivi sa glissade face à la remontée des inquiétudes sur le front des dettes souveraines européennes, notamment en Espagne, où le taux des emprunts d'Etat à dix ans se tend à 5,43% (+1,5%). Le gouvernement espagnol a annoncé aujourd'hui que l'endettement du pays allait bondir à 79,8% de son PIB en 2012, contre 68,5% en 2011.

A noter par ailleurs que l'échange de dette grecque avec les créanciers privés détenant des titres en droit étranger a été repoussé du 4 au 18 avril. Sur les derniers 36 prêteurs privés porteurs d'obligations, 11 refusent encore de participer au plan de restructuration.

Parmi les rares hausses du CAC 40, on peut citer EDF (+3,7%). Les investisseurs spéculent autour de l'appel d'offres du gouvernement portant sur des installations éoliennes de production d'électricité en mer en France métropolitaine, qui doit se jouer cette semaine avec à la clé un contrat de 10 milliards d'euros. Le titre profite également d'une note de Kepler, passé ce matin à l'achat sur le titre en relevant son objectif de cours à 19 euros, contre 17 euros précédemment.

Hors indice phare, c'est la très discrète valeur Bollore qui s'est distinguée avec une hausse de 5%. Elle a très nettement profité de la cession hier par Groupama de sa participation dans la société holding. La présence de l'assureur au capital de Bolloré constituait depuis plusieurs mois un frein à l'appréciation du titre.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI