Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la mi-séance à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 perdait 1,12% à 3.961,34 points, pénalisé par la crainte d'une inflation chinoise plus élevée que prévu en mars, ce qui augurerait d'un nouveau durcissement monétaire prochainement.

* Les VALEURS BANCAIRES sont les principales victimes des craintes relatives à un durcissement monétaire en Chine. NATIXIS (-2,34%) accuse ainsi la plus forte baisse du CAC 40, tandis que BNP PARIBAS abandonne 1,96% et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1,8%.

Hors CAC, DEXIA, qui a arrêté une liste de sept candidats à la reprise de sa filiale d'assurance-vie turque Deniz Emeklilik, selon Les Echos, perd 1,48%.

* A rebours de tendance, DANONE (+0,93%) est en tête des rares hausses du CAC 40 après avoir confirmé ses objectifs 2011 en annonçant une hausse de 19,6% de ses ventes au premier trimestre grâce aux synergies d'intégration d'Unimilk en Russie et aux bonnes performances de ses branches "eaux" et "nutrition infantile".

* SAINT-GOBAIN recule de 2,12%. Cheuvreux a retiré le titre de sa "Selected List" (liste de valeurs préférées).

* ARCELORMITTAL (-%1,79) est pénalisé, comme le reste de l'indice Stoxx européen du secteur des ressources naturelles (-0,94%), par la baisse des cours du cuivre (-1,21%).

* SANOFI-AVENTIS (-1,17%) a annoncé étudier "des solutions alternatives" pour sa division dermatologie aux Etats-Unis.

* ACCOR s'adjuge 0,45% à la faveur d'un relèvement de recommandation de Morgan Stanley sur la valeur, à surpondérer contre pondération en ligne auparavant. L'intermédiaire a également augmenté son objectif de cours à 37 euros, contre 32 euros précédemment.

* CARREFOUR, qui publie son chiffre d'affaires du premier trimestre après la clôture, est en repli de 1,65%. Selon La Tribune, plusieurs actionnaires de la famille Defforey s'opposent au projet de scission des filiales Property et Dia.

Thierry et Sophie Defforey ont annoncé leur opposition, quelques semaines après Hervé Defforey, fils du cofondateur du groupe, qui s'était exprimé début avril. Leurs positions au tour de table n'ont pas été révélées. Selon La Tribune, Sophie Defforey détient deux millions de titres conjointement avec Xavier Kemlin, un autre actionnaire individuel.

* SCHNEIDER ELECTRIC est de nouveau en baisse (-1,64%) après avoir perdu plus de 7% depuis le début de la semaine en raison des spéculations sur une offre de rachat de tout ou partie de Tyco International.

* TF1 (-3,41%) accuse la plus forte baisse de l'indice SBF 120. Le groupe a annoncé la cession de sa société de jeux et de paris en ligne SPS à Solfive, tirant ainsi les conséquences des performances décevantes de l'ouverture à la concurrence du marché des paris en ligne.

* En revanche, CLUB MÉDITERRANÉE rebondit de 2,77%, plus forte hausse du SBF 120, sur des rachats à bon compte, le titre ayant perdu 4,3% en une semaine après avoir bondi de près de 7% le 6 avril.

* CASINO, qui tient aujourd'hui son assemblée générale annuelle, est en hausse de 1,44% alors que Credit Suisse, passé de sous-performance à neutre sur le titre, a porté son objectif de cours à 70 euros, contre 50 aupravant.

* HAULOTTE GROUP avance de 3,57% dans des volumes représentant près de deux fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, soutenue par l'annonce d'une croissance de près de 50,7% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 72,1 millions d'euros.

* BOURSE DIRECT s'envole de 24,4% dans d'énormes volumes (100 fois leur moyenne habituelle) après l'annonce d'une croissance de 25% de ses ventes au premier trimestre à 8,4 millions d'euros, le marché jouant une reprise de cycle sur le courtage en ligne, selon un trader.

BOURSORAMA progresse de 3,06%.

* CEGEDIM chute de près de 7% après avoir enregistré une perte en 2010. Natixis recommande d'ailleurs désormais le titre à alléger le titre, contre neutre aupravant.

* BULL (+0,44%) a été choisi pour fournir un supercalculateur au centre de recherche de Rokkasho au Japon dans le cadre de recherches sur la fusion nucléaire contrôlée liée au projet Iter. CM-CIC Securities est passé à l'achat sur le titre.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI