Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) -Les valeurs suivies à la mi-séance à la Bourse de Paris, où le CAC progresse de 0,66% à 3.160,23 points vers 12h10 dans de maigres volumes (825 millions d'euros échangés sur NYSE Euronext Paris), le marché étant tiré par les financières et les cycliques.

* CRÉDIT AGRICOLE fait un bond de près de 5% et se hisse en tête des hausses du CAC 40. La banque verte, dont les comptes du 2e trimestre ont subi une lourde charge liée à la Grèce, a assuré qu'elle pourrait compenser un éventuel assèchement des liquidités en provenance du marché interbancaire américain.

BNP PARIBAS prend 2,05%, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,78%, NATIXIS 1,51%.

* Les valeurs cycliques continuent sur leur lancée des dernières séances, à l'exception d'ALCATEL-LUCENT qui accuse la plus forte baisse du CAC 40 (-2,14%).

RENAULT progresse de 1,74%, ARCELORMITTAL de 2,19%, CAPGEMINI de 2,33%, PLASTIC OMNIUM de 3,22%, FAURECIA de 3,31%.

* Les défensives sont en baisse, en particulier FRANCE TELECOM (-0,91% à 13,02 euros). CA Cheuvreux a repris la couverture de la valeur à sous-performance avec un objectif de cours de 11,5 euros.

* GEMALTO, plus forte hausse du SBF 120, fait un bond de près de 6% après l'annonce par le spécialiste du paiement électronique d'une forte croissance de ses ventes semestrielles, grâce à la solide progression de ses transactions sécurisées qui constituent désormais l'activité la plus rentable du groupe. . Dans le même secteur, INGENICO s'adjuge 2,63%.

* EDENRED progresse de 3,19% après avoir déclaré jeudi n'avoir pas ressenti d'impact du ralentissement économique et avoir estimé que le dynamisme de son activité en Amérique latine continuerait à doper ses bénéfices sur l'année 2011.

* BUREAU VERITAS gagne 2,2% après avoir annoncé un résultat net ajusté en hausse de 10% à 164,2 millions d'euros au premier semestre, une marge opérationnelle en repli de 70 pdb à 16,0%, et avoir confirmé prévoir une forte progression du chiffre d'affaires et des résultats en 2011.

* CELLECTIS (+10,2% à 6,6 euros) a annoncé un accord de développement et de licence avec l'américain Recombinetics portant sur "la création de gros animaux transgéniques" comme des cochons, des moutons ou encore des bovins.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI