Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la mi-séance à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 abandonnait 3,31% à 3.044,16 points à 12h11, les craintes d'une rechute en récession de l'économie américaine s'étant accrues avec le coup d'arrêt des créations d'emplois aux Etats-Unis en août.

Toutes les valeurs du CAC 40 sont en baisse.

* Les VALEURS BANCAIRES s'inscrivent une nouvelle fois en forte baisse en raison d'inquiétudes persistantes des investisseurs sur la santé financière des établissements exposés à la crise de la dette souveraine dans la zone euro.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-7,35%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, suivi de BNP PARIBAS qui perd 6,51%. CRÉDIT AGRICOLE recule de 5,72% et NATIXIS, qui va quitter l'indice phare de la place parisienne le lundi 19 septembre, cède 4,64%.

L'indice Stoxx des banques européennes abandonne 4,61%, plus forte baisse sectorielle, après être tombé en fin de matinée à son plus bas niveau depuis avril 2009.

* Les CYCLIQUES sont encore une fois pénalisées par le regain d'inquiétudes du marché pour la croissance mondiale.

SCHNEIDER ELECTRIC perd 5,68%, ARCELORMITTAL 4,74% et PSA 3,65%.

* De même, les PÉTROLIÈRES pâtissent de la baisse des cours de l'or noir (-1,34% pour le baril de brut léger américain et -0,85% pour le Brent) et de la peur d'un retour en récession. TOTAL abandonne 2,53%, TECHNIP 2,96%, MAUREL ET PROM 3,89%.

* ALCATEL-LUCENT lâche 6,64%, le Wall Street Journal rapportant que le fonds d'investissement Permira aurait rompu les négociations portant sur le rachat de la division Enterprise de l'équipementier télécoms.

* EADS est en baisse de 3,57%. Le gouvernement allemand a démenti un article du Financial Times, selon lequel Berlin se prépare à investir dans EADS, aucun acquéreur ne s'étant manifesté pour la partie du capital détenue par Daimler.

* ARKEMA (-8,81%) signe la plus forte baisse du SBF 120 après un profit warning de Clariant (-14%). Le titre Arkema a enfoncé un support majeur à 50 euros, notent les analystes techniques de Day By Day, qui visent désormais un cours de 44 euros pour la valeur.

* AIR FRANCE-KLM (-4,53%) pourrait annoncer dès aujourd'hui en interne un durcissement de son plan d'économies et une révision à la baisse de son programme de vols, selon Les Echos.

La compagnie aérienne est confrontée notamment à une dégradation des perspectives économiques mondiales qui pourrait, selon des analystes, compromettre l'objectif d'un résultat d'exploitation positif cette année.

* A rebours de tendance, SAFT bondit de 5,16%, le fabricant de batteries étant en tête de l'indice SBF 120 porté par l'annonce d'un accord à l'amiable mettant fin à sa coentreprise avec l'équipementier automobile américain Johnson Controls.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI