Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs suivies à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 avançait de 3,67% à 2.961,82 points à 12h07, dans des volumes qui restent faibles (moins d'un milliard d'euros sur NYSE Euronext) :

Aucune valeur du CAC 40 n'était en baisse.

* Les VALEURS FINANCIÈRES sont dopées par une information du journal La Stampa, pourtant démentie, selon laquelle le FMI étudie la possibilité de prêter jusqu'à 600 milliards d'euros à l'Italie à un taux de 4% ou 5% sur 12 à 18 mois, ainsi que par l'accélération des réflexions de la France et de l'Allemagne sur une redéfinition radicale de la zone euro.

AXA gagnait 8,56%, plus forte hausse du CAC 40, CREDIT AGRICOLE prenait 5,18% et SOCIETE GENERALE 5,02%. DEXIA avançait de 11,32%, plus forte hausse du SBF 120, et NATIXIS gagnait 7,39%. L'indice Stoxx des assureurs (+4,68%) réalisait la plus forte progression sectorielle en Europe devant les bancaires (+4,44%).

BNP PARIBAS (+8,2%) envisage de vendre un portefeuille de capital-investissement, selon une source proche du dossier.

* LES CYCLIQUES profitaient également du regain d'espoirs qui parcourent les marchés financiers. SCHNEIDER progresse de 6,07%, SAINT-GOBAIN de 5,81%, PSA de 5,57%, ALSTOM de 5,5% et ARCELORMITTAL de 5,32%.

Les groupes automobiles européens s'octroient 4,13% et la construction 3,69%.

* AREVA (+3,92%) a été retenu pour deux nouveaux contrats portant sur des parcs d'éoliennes en Allemagne. Selon les Echos, le montant potentiel est de 1,2 milliard d'euros.

* ATOS était en hausse de 3,95%. Le PDG de la SSII, dans une interview au Wall Street Journal, a confirmé ses objectifs 2011 et estimé qu'il n'était pas trop tard pour s'implanter en Chine.

* BULL (+5,11%) a annoncé son intention d'embaucher 1.000 personnes en 2012, dont plus de la moitié en France, pour renforcer ses équipes dans le développement logiciel, le "cloud computing" et la sécurité.

* Le SBF 120 ne comptait que deux valeurs en baisse, VIRBAC (-1,09%) et EULER HERMES (-0,21%).

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...