Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a reculé de 0,89% à 3.928,68 points en clôture, en dessous de seuils de support quotidien et hebdomadaire importants (3.980 points et 3.940 points respectivement).

L'indice a perdu 2,28% sur l'ensemble de la semaine :

* Les VALEURS EUROPÉENNES DE L'ASSURANCE et de la RÉASSURANCE ont reculé en réaction à la catastrophe naturelle au Japon. AXA a perdu 2,04% à 14,610 euros alors que l'indice sectoriel STOXX 600 a cédé 2,08%.

Hors CAC, SCOR a chuté de 5,17% à 19,255 euros, deuxième plus mauvaise performance du SBF 120, dans le sillage des autres réassureurs européens, Swiss Re ayant chuté de 3,54%, Munich Re de 4,28% et Hannover Re de 5,28%.

* Les VALEURS BANCAIRES ont en revanche regagné du terrain après deux séances de baisse d'affilée. SOCIETE GENERALE a avancé de 1,69%, plus forte hausse du CAC, à 46,750 euros et BNP PARIBAS de 1,03% à 53,140 euros.

* LVMH (-2,74% à 110,00 euros) a essuyé la plus forte baisse du CAC. Le séisme au Japon a entraîné un courant de ventes sur certaines valeurs du luxe, selon un analyste. Vuitton, la filiale la plus rentable du groupe LVMH, réalise 20% de son chiffre d'affaires au Japon. "Ceci dit, on n'a aucune idée des conséquences à plus long terme du séisme", a-t-il ajouté. RICHEMONT notamment a perdu 271% à 52,15 euros et SWATCH 3,04%.

* SAINT-GOBAIN (-2,59% à 40,320 euros) a essuyé la deuxième plus forte baisse du CAC. Le titre a enfoncé un support clé de 40,40-4,60 euros, entraînant une accélération de sa baisse entamée depuis début mars, selon un analyste.

* SANOFI-AVENTIS a terminé en repli de 2,53% à 49,390 euros. Le laboratoire français et l'américain Regeneron Pharmaceuticals ont annoncé que leur traitement expérimental contre un certain type de cancer du poumon n'avait pas atteint le principal objectif des essais cliniques de dernière phase.

* SOITEC (+4,15% à 10,345 euros) a continué de profiter de l'enthousiasme des investisseurs après le gain d'un gros contrat aux Etats-Unis, Kepler et Natixis ayant d'ailleurs relevé leur objectif de cours sur le titre. L'action a gagné 16,75% en deux jours sur la nouvelle.

* HAULOTTE GROUP (-6,70% à 13,230 euros) a été pénalisé par l'annonce de pertes plus élevées que prévu et par un contexte de marché difficile, alors que les analystes se disent confiants pour l'avenir.

* RALLYE a abandonné 2,83% à 31,200 euros. La holding de contrôle de Casino (-0,36% à 69,070 euros) a annoncé un bénéfice net 2010 en forte baisse, affecté par la hausse de ses frais financiers et l'absence de plus-value de cession significative.

* LACIE GROUP a reculé de 7,78% à 3,32 euros et pourrait revenir à moins de trois euros, selon des analystes techniques, alors que le titre se négocie sous sa bande basse de Bollinger, à 3,4556 euros.

* En revanche, GFI INFORMATIQUE a gagné 3,43% à 3,620 euros après avoir annoncé un retour aux bénéfices en 2010 et dit attendre cette année une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle.

Alexandre Boksenbaum-Granier, Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...