Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour, vendredi, à la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a fini en très légère hausse (+0,09%), à 3.972,38 points, et s'est rapproché des 4.000 points, même si la crise de la dette portugaise a tempéré l'optimisme des investisseurs.

Sur la semaine l'indice phare de la place parisienne a tout de même fini sur un gain de 4,26%.

* CREDIT AGRICOLE (+2,01% à 12,175 euros) a enregistré la plus forte hausse du CAC 40 alors que le nouvel analyste d'Exane BNP Paribas, Guillaume Tiberghien, a entamé la couverture des banques françaises avec une recommandation d'achat sur la banque verte.

SOCIETE GENERALE, sur lequel Exane préfère rester neutre avec un objectif de cours de 57 euros, a fini stable (-0,06% à 48,35 euros).

* L'OREAL s'est adjugé 1,05% à 82,17 euros. UBS a relevé sa recommandation de "neutre" à "acheter", avec un objectif de cours porté de 97 à 100 euros. Le broker note que le titre a été le moins performant de son secteur depuis ses résultats le 10 février, ce qu'il trouve injustifié, estimant que L'Oréal est parmi les mieux placés pour assurer une solide croissance organique et améliorer ses marges dans le contexte actuel.

* LAFARGE a avancé de 0,52% à 44,105 euros. D'après un avis de l'AMF, la famille égyptienne Sawiris a porté sa participation au capital du cimentier à plus de 14% en mars.

* A rebours de tendance, CARREFOUR a perdu 0,85% à 31,615 euros. Le distributeur pourrait se retrouver dans une situation embarrassante au sujet du recrutement de l'un de ses hauts dirigeants dont l'ancien employeur conteste le parcours professionnel.

* EDF a cédé 0,54% à 28,795 euros. Deutsche Bank est passé à la vente sur le titre dont il a également réduit l'objectif de cours de neuf euros, à 26 euros.

* TF1 a fini en repli de 3,53% à 12,97 euros, accusant ainsi la plus forte baisse de l'indice SBF 120, et M6 a cédé 1,46% à 18,195 euros, les deux chaînes pâtissant de l'annonce d'un lancement à la fin de l'année par Canal+ d'une chaîne de télévision généraliste gratuite.

* THALES a reculé de 0,78% à 27,215 euros. Le spécialiste de l'électronique de défense, d'aéronautique et de sécurité a déclaré être proche d'un accord avec les Emirats arabes unis concernant les modalités de compensation sur des contrats d'armement après la publication d'un article de presse ayant mis au jour des divergences.

* ARKEMA a marqué une pause (-0,14% à 62,20 euros) pénalisé par quelques prises de bénéfices, le titre ayant enregistré jusqu'à jeudi un gain de 15,52% en une semaine.

* INGENICO (+6,37% à 30,55 euros), plus forte hausse du SBF 120, a encore flambé vendredi, dans des volumes représentant près de quatre fois leur moyenne quotidienne des trois derniers mois, après son gain de près de 8% la veille, soutenu par un regain de spéculation au lendemain d'un article de presse annonçant le choix du groupe français pour un projet financé par Google.

Selon un analyste, certains s'interrogent notamment sur un possible retrait de Morpho, une filiale de Safran (-2,51% à 24,68 euros), premier actionnaire du spécialiste des terminaux de paiement avec plus de 22% du capital. Ingenico n'était pas disponible dans l'immédiat.

* EURAZEO a gagné 4,13% à 55,27 euros et enregistré la meilleure performance du SBF 120. La société d'investissement vise une création de valeur de 2,0 milliards d'euros d'ici 2014, alors qu'elle vient de renouer avec les bénéfices en 2010.

* SAFT a progressé de 3,81% à 28,755 euros. HSBC a relevé son objectif de cours de 34 à 37 euros et reste à "surpondérer".

* STENTYS a chuté de 8,11% à 22,78 euros, pénalisé par l'annonce d'un creusement de 70% de sa perte nette en 2010, à 7,77 millions d'euros.

Cette annonce a notamment déclenché de nouvelles prises de bénéfices alors que le titre du spécialiste de technologie médicale avait pratiquement triplé entre fin février et son plus haut de l'année le 4 mars, à 32,90 euros.

Juliette Rouillon et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI