Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 0,89% à 3.970,39 points.

* Les financières ont été pénalisées par un retour des craintes entourant la dette souveraine de la zone euro après que le ministre allemand des Finances a pour la première fois officiellement parlé d'une nécessaire restructuration de la dette grecque, provoquant une vive réaction de Lorenzo Bini Smaghi, membre du conseil des gouverneurs de la BCE.

* NATIXIS (-2,7% à 4,029 euros), CRÉDIT AGRICOLE (-2,34% à 11,47 euros), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-2,15% à 45,635 euros), AXA (-1,72% à 15,42 euros) et BNP PARIBAS (-1,55% à 52,64 euros) ont fini parmi les plus fortes baisses du CAC 40.

Hors CAC, DEXIA, qui a arrêté une liste de sept candidats à la reprise de sa filiale d'assurance-vie turque, selon Les Echos, a lâché 2,74% à 2,764 euros.

* ALCATEL-LUCENT qui, depuis la publication de ses résultats 2010 le 10 février fait l'objet d'une réappréciation généralisée, a fini en tête des rares hausses du CAC 40 avec un gain de 2,54% à 4,152 euros.

* DANONE a gagné 1,96% à 47,755 euros après avoir confirmé ses objectifs 2011 parallèlement à l'annonce d'une hausse de 19,6% de ses ventes au premier trimestre grâce aux synergies d'intégration d'Unimilk en Russie et aux bonnes performances de ses branches "eaux" et "nutrition infantile".

* SAINT-GOBAIN a perdu 2,22% à 44,57 euros. CA Cheuvreux a retiré le titre de sa "Selected List" (liste de valeurs préférées) après que le titre a surperformé le marché de 13% depuis le début de l'année. Le broker maintient son opinion surperformance avec un objectif de cours de 48 euros qui n'offre plus qu'un potentiel de hausse de 5%.

* ARCELORMITTAL a abandonné 1,27% à 24,48 euros, pénalisé, comme le reste du secteur des produits de base, par la baisse des cours des métaux.

* SANOFI-AVENTIS (-0,51% à 51,17 euros) a annoncé étudier "des solutions alternatives" pour sa division dermatologie aux Etats-Unis.

* CARREFOUR, qui publiait son chiffre d'affaires du premier trimestre après la clôture, a abandonné 1,27% à 31,035 euros. Selon La Tribune, plusieurs actionnaires de la famille Defforey s'opposent au projet de scission des filiales Property et Dia.

* SCHNEIDER ELECTRIC a enregistré sa quatrième séance consécutive de baisse et perdu 2,44% à 110,0 euros, ce qui porte ses pertes cumulées depuis lundi à plus de 9%, le titre ayant souffert des spéculations sur d'une éventuelle offre de rachat de tout ou partie de Tyco International.

* TF1 (-4,19% à 12,35 euros) a accusé la plus forte baisse du SBF 120. Des intervenants de marché évoquent des interrogations croissantes sur le chiffre d'affaires. Le groupe a aussi annoncé la cession de sa société de jeux et de paris en ligne SPS à Solfive, tirant ainsi les conséquences des performances décevantes de l'ouverture à la concurrence du marché des paris en ligne.

* CASINO a gagné 1,18% à 70,91 euros. Credit Suisse a relevé son conseil de sous-performance à neutre et porté son objectif de cours de 50 à 70 euros.

* HAULOTTE GROUP a pris 3,91% à 15,15 euros dans un volume étoffé (plus de deux fois la moyenne quotidienne des trois derniers mois), soutenu par l'annonce d'une croissance de 50% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, à 72,1 millions d'euros.

* BOURSE DIRECT a signé la plus forte hausse de la Bourse de Paris et fait un bond de près de 40% à 1,58 euro dans un très gros volume (130 fois sa moyenne habituelle) après l'annonce d'une croissance de 25% de ses ventes au premier trimestre à 8,4 millions d'euros, le marché jouant une reprise de cycle sur le courtage en ligne, selon un trader. BOURSORAMA a progressé de 4,71% à 8,89 euros.

* CEGEDIM a chuté de 8% à 44,42 euros après avoir enregistré une perte en 2010. Natixis a abaissé sont conseil de neutre à alléger.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...