Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a terminé en légère hausse (+0,1%) à 3.974,48 points, après avoir évolué en territoire négatif durant une grande partie de la journée.

Sur la semaine l'indice phare de la place parisienne a perdu 2,15%.

* L'ORÉAL a gagné 1,97% à 83,89 euros, signant ainsi la plus forte hausse du CAC 40 devant DANONE (+1,76% à 48,595 euros).

Nestlé prendra une décision sur sa participation de 29,7% dans L'Oréal en 2014, a déclaré le président du numéro un mondial de l'agroalimentaire.

* SANOFI-AVENTIS a pris 1,35% à 51,86 euros. Genzyme, filiale du laboratoire français, a présenté des données complémentaires à cinq ans de son étude clinique de Phase II dans la sclérose en plaques montrant un arrêt de la progression de la maladie et partant, du handicap chez près des deux tiers des patients traités par la molécule alemtuzumab.

* Pénalisées par la persistance de la crise de la zone euro -Moody's a abaissé vendredi la note de l'Irlande de "Baa1" à "Baa3"- les BANCAIRES, notamment BNP PARIBAS (-1,03% à 52,10 euros) et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-0,90% à 45,225 euros), ont fortement pesé sur le CAC 40.

CRÉDIT AGRICOLE a perdu 1,87% à 11,255 euros, terminant ainsi deuxième plus forte baisse du CAC derrière RENAULT (-2,44% à 37,215 euros) et devant NATIXIS (-1,66% à 3,962 euros).

La baisse inattendue du bénéfice trimestriel de Bank of America a également pesé sur le secteur, dont l'indice Stoxx cède 0,65%.

* CARREFOUR a reculé de 1,40% à 30,60 euros, pénalisé par son chiffre d'affaires du premier trimestre qui a conduit plusieurs brokers à abaisser leur objectif de cours et/ou leur recommandation.

* ALCATEL-LUCENT a abandonné 0,94% à 4,113 euros. Le groupe envisage de céder sa division de commercialisation de téléphones et d'équipements télécoms aux entreprises, a-t-on appris jeudi auprès de trois sources proches du dossier, confirmant une information du Wall Street Journal.

* CAPGEMINI a cédé 0,36% à 41,20 euros, affecté, comme le reste des SSII, par son concurrent indien INFOSYS qui a publié des résultats trimestriels inférieurs aux attentes et des perspectives mitigées.

* SCHNEIDER ELECTRIC (-0,14% à 109,85 euros) a enregistré sa cinquième séance consécutive de baisse, portant à 9,55% son repli hebdomadaire depuis qu'on lui prête l'intention de réaliser une grosse opération de croissance externe, en rachetant tout ou partie de Tyco International.

Dernier développement en date, selon des sources proches du dossier, le groupe indien Larsen & Toubro discuterait entre autres avec Schneider en vue de céder sa division électronique et électrique dont il espère tirer trois milliards de dollars.

* PIERRE & VACANCES (-4,05% à 60,10 euros) a annoncé jeudi soir que les réservations pour son pôle européen étaient "globalement comparables" à celle de l'an dernier, après une hausse de son chiffre d'affaires semestriel.

* GROUPE FLO a progressé de 0,33% à 6,12 euros. Le premier groupe français de restauration commerciale n'est pas encore revenu à ses niveaux d'avant-crise mais le programme en cours de restructuration de ses grandes enseignes devrait lui permettre de les récupérer avant la fin 2012.

* ARGAN a perdu 2,27% à 13,77 euros avant l'annonce des résultats de son augmentation de capital lancée le 23 mars et close le 6 avril.

Selon son offre initiale, Argan envisageait d'émettre 2,76 millions d'actions nouvelles au prix unitaire de 11 euros, à raison de trois actions nouvelles pour 11 actions existantes, pour un montant brut, prime incluse, de 30,41 millions d'euros. Un montant qui pouvait atteindre 34,97 millions d'euros en cas d'exercice intégral de la clause d'extension à 3,18 millions de titres.

* BOURSE DIRECT a chuté de 14,56% à 1,35 euro après avoir signé la veille la plus forte hausse de la Bourse de Paris avec un bond de près de 40% grâce à l'annonce d'une croissance de 25% de ses ventes au premier trimestre à 8,4 millions d'euros. De son côté, BOURSORAMA a cédé 0,79% à 8,82 euros, après avoir pris 4,71% jeudi.

* La cotation de BROSSARD est suspendue depuis le 6 avril. LIMAGRAIN, maison mère de VILMORIN (+0,43% à 86,35 euros) a annoncé vendredi un accord en vue du rachat de 77,16% du capital et des droits de vote du biscuitier BROSSARD au prix de 8,29 euros par action. Limagrain va déposer un projet d'offre publique sur la totalité des actions Brossard.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...