Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini sur un gain de 0,14% à 4.058,08 points, soutenu par des publications trimestrielles supérieures aux attentes.

* Les valeurs du LUXE ont été soutenues par les résultats jugés solides publiés par HERMES (+3,31%, à 167,05 euros) et Bulgari, en passe d'être racheté par LVMH.

LVMH a progressé de 2,29% à 123,05 euros et PPR progresse de 1,65% à 123,45 euros.

* ACCOR (+2,33% à 30,75 euros) a signé la meilleure performance du CAC et poursuivi son rebond entamé lundi à la faveur d'un relèvement de recommandation de CA Cheuvreux sur la valeur à "surperformance". Le titre, qui affiche encore une baisse de 15% depuis son plus haut atteint le 12 janvier, a franchi mardi sa moyenne mobile à 200 jours, alors à 30,4323 euros.

* SANOFI a avancé de 1,51% à 55,84 euros. Sanofi Pasteur, la division vaccins du laboratoire français, a annoncé le lancement en Chine du vaccin Pentaxim qui protège les nourrissons contre la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la poliomyélite et l'haemophilus influenzae de type b.

* BNP PARIBAS a pris 0,91% à 54,62 euros. Michel Pébereau, à la tête de BNP Paribas depuis près de vingt ans, a annoncé qu'il quittera la présidence de la banque française le 1er décembre prochain et que Baudouin Prot, actuellement directeur général, prendra sa succession.

* A rebours de tendance, ARCELORMITTAL (-3,18% à 24,485 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, après avoir pris 2,6% la veille. Le sidérurgiste s'attend à ce que son bénéfice atteigne un plus haut d'après-crise au deuxième trimestre grâce à des prix élevés et des livraisons solides, après un premier trimestre meilleur qu'attendu.

* De manière générale, les valeurs CYCLIQUES ET LES PRODUITS DE BASE, qui ont figuré parmi les plus fortes hausses du CAC 40 mardi à la faveur d'un excédent commercial chinois meilleur que prévu, ont reculé sur des prises de bénéfices. Outre ARCELORMITTAL, SAINT-GOBAIN (+2,78% mardi) a cédé 1,43% à 46,46 euros et ALSTOM s'est replié de 0,94% à 42,355 euros (+2,04% mardi).

* BOURBON a progressé de 5,17% à 34,28 euros et enregistré la plus forte hausse de l'indice SBF 120 après l'annonce d'une hausse de 23,8% de ses ventes trimestrielles liée à la mise en service de 55 nouveaux navires et à la reprise progressive du marché.

* DEXIA (+3,18% à 2,662 euros) a rassuré le marché en affichant des performances opérationnelles trimestrielles meilleures qu'attendu qui ont éclipsé de nouvelles pertes et dépréciations sur ses actifs toxiques et son portefeuille obligataire.

* EUTELSAT (+1,24% à 30,14 euros) a dit disposer d'une visibilité "très forte" sur la fin de l'exercice 2010-2011 et a relevé son objectif annuel de ventes, s'estimant bien placé pour dépasser sa prévision d'Ebitda compte tenu d'un trimestre en croissance de 10%.

* ASSYSTEM a fini en hausse de 1,71% à 17,80 euros. Le groupe vise une croissance organique de l'ordre de 10% de son chiffre d'affaires en 2011 après un solide premier trimestre marqué par une accélération en France.

* En revanche, ARKEMA, qui a bondi de 13,6% au cours des quatre séances précédentes à la faveur de ses résultats trimestriels, a repris son souffle (-3,96% à 74,91 euros, plus forte baisse du SBF 120).

* ATOS ORIGIN (-2,2% à 41,795 euros) a de son côté été pénalisé par la décision d'UBS de ne plus conseiller la valeur à l'achat.

* ALTEN a perdu 0,9% à 28 euros sur des prises de profit alors que le titre a gagné environ 8% en près d'un mois avec les anticipations du marché sur les chiffres trimestriels de la société. Le groupe a d'ailleurs relevé sa prévision de croissance organique du chiffre d'affaires pour 2011 après un bond de son activité au premier trimestre, portée par la hausse des investissements sur ses marchés.

* ERAMET a fini en recul de 0,85% à 246,10 euros. Aucune discussion n'a été engagée concernant une baisse de la part d'Areva (-3,05% à 29,105 euros) dans Eramet, a déclaré à Reuters le PDG du groupe minier Patrick Buffet, tout en soulignant qu'une augmentation du flottant d'Eramet pourrait l'aider à entrer au CAC 40.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI