Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a fini en hausse de 1,25% à 4.027,74 points, dans le sillage des valeurs financières et énergétiques.

* Les VALEURS FINANCIÈRES européennes ont retrouvé des couleurs après une semaine boursière difficile, soutenues par l'adjudication espagnole dont le rendement est ressorti inférieur aux attentes.

AXA a fini sur un gain de 2,52% à 14,835 euros.

BNP PARIBAS a gagné 1,76% à 54,34 euros alors que l'indice Stoxx du secteur bancaire européen a avancé de 0,51%.

* Les VALEURS ÉNERGÉTIQUES ont fini en forte hausse sur les Bourses européennes, soutenues par la fermeté des cours du pétrole.

TECHNIP s'est adjugé 2,43% à 72,01 euros et TOTAL 1,21% à 41,26 euros. Hors CAC, CGG VERITAS a pris 4,79% à 24,185 euros, l'indice Stoxx du secteur en Europe progressant de 1,06%.

* EADS (+3,39% à 23,025 euros) s'est redressé et a terminé plus forte hausse du CAC 40 après avoir perdu plus de 3,5% en début de semaine dans le sillage du raffermissement de l'euro face au dollar.

Par ailleurs, l'instance d'appel de l'Organisation mondiale du commerce (OMC) a partiellement infirmé mercredi un premier jugement qui estimait qu'Airbus, filiale d'EADS, avait reçu des subventions illégales, tout en jugeant que l'avionneur européen a bénéficié de milliards d'euros d'aide qui ont pénalisé son concurrent américain Boeing.

* SANOFI a terminé sur une hausse de 2,28% à 54,74 euros. Unicredit a relevé sa recommandation de vendre à conserver, avec objectif de cours porté de 48,5 à 56 euros.

* EDF a progressé de 2,21% à 29,16 euros. Eric Besson a confirmé mercredi que le prix de gros de l'électricité nucléaire qu'EDF revendra à ses concurrents sera bien de 42 euros le mégawatt/heure (MWh) à partir du 1er janvier 2012 malgré l'avis défavorable de la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

* VINCI (+1,69% à 44,04 euros) pourrait s'intéresser aux activités Concessions de l'allemand Hochtief (+1,67%) si ce dernier venait à les vendre.

* Les VALEURS DU LUXE ont sous-performé la cote, pénalisées par les résultats annuels de Richemont (-1,52%). LVMH a pris 0,12% à 120,40 euros, tandis que PPR, longtemps plus forte baisse du CAC 40, a gagné 0,33% à 121,55 euros.

* A rebours de tendance, ALCATEL-LUCENT a finalement perdu 0,81% à 4,057 euros. Le titre était en hausse à la mi-journée après que son directeur général, Ben Verwaayen, a dit à Reuters être "très confiant" dans son objectif de marge pour 2011 et a estimé pouvoir soutenir sa rentabilité au-delà grâce à de nouveaux produits et à des réductions de coûts.

Une fois cette annonce digérée, la valeur a repris la tendance baissière qu'elle subit depuis l'annonce de ses résultats début mai, les investisseurs préférant prendre leurs profits sur un titre qui affiche toujours un gain supérieur à 86% depuis le début de l'année.

* PLASTIC OMNIUM (+6,57% à 23,37 euros) a affiché la meilleure performance de l'indice SBF 120 après avoir annoncé l'acquisition des activités de réservoirs à essence de Ford aux Etats-Unis par l'intermédiaire de sa filiale Plastic Omnium Auto Inergy.

* AIR FRANCE-KLM s'est adjugé 1,89% à 12,115 euros après avoir annoncé un retour aux bénéfices en 2010-2011 à la faveur de la reprise du trafic et des réductions de coûts, mais a renoncé à verser un dividende afin d'assurer ses objectifs à long terme, notamment la réduction de son ratio d'endettement.

* SOITEC (+1,48% à 10,315 euros) a indiqué que l'activité continuait à s'accroître sur ses marchés, laissant entrevoir des perspectives positives malgré des taux de change défavorables.

* SAFT a chuté de 13,31% à 25,80 euros, plus forte baisse du SBF 120, pénalisé par la décision de Johnson Controls d'engager une procédure visant à dissoudre leur coentreprise mise en place il y a cinq ans dans les batteries automobiles.

* ESI a reculé de 0,64% à 13,90 euros. L'éditeur de logiciels de simulation se donne pour objectif de tripler son chiffre d'affaires à l'horizon 2016 grâce à la forte demande pour ses technologies de "prototypage virtuel", et envisage des acquisitions, a déclaré son PDG lors d'un entretien à Reuters.

* La cotation des actions BIGBEN INTERACTIVE et MODELABS GROUP a été suspendue en début d'après-midi en raison de discussions avancées des deux groupes portant sur un rapprochement.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI