Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où le CAC 40 a terminé en hausse de 1,63% à 4.006,94 points, retrouvant ses niveaux d'il y a dix jours. Sur le mois de mai, l'indice phare de Paris a perdu 2,43%.

* SCHNEIDER ELECTRIC a pris 3,43%, plus forte hausse du CAC, à 114,600 euros, après avoir annoncé l'acquisition de 74% de Luminous, spécialiste indien des onduleurs et de l'énergie sécurisée, dans le cadre de sa stratégie de petites et moyennes acquisitions.

* ALSTOM (+2,71% à 43,020 euros) a poursuivi sa progression de la veille. Le titre profite de la perspective d'une diversification des sources d'énergie en Allemagne avec l'arrêt programmé du nucléaire d'ici à 2022.

Le projet de construction par le groupe d'une ligne de métro aérien à Bagdad coûtera environ un milliard d'euros et sera financé par l'Etat français et des banques françaises, ont déclaré lundi des dirigeants irakiens.

* TOTAL, qui prend 1,48% à 40,030 euros avec la hausse des cours du pétrole, les BANCAIRES, soutenues par un espoir de règlement de la crise de la dette grecque, et SANOFI sont les principaux contributeurs à la hausse du CAC.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a pris 2,47% à 41,240 euros. Citi a réitéré son conseil d'achat et intégré le titre dans sa liste stratégique de valeurs préférées. Citi a également confirmé BNP PARIBAS (+1,90% à 54,220 euros) dans sa liste de ses cinq valeurs bancaires préférées en Europe. CRÉDIT AGRICOLE a pris 1,77% à 10,620 euros, Citi ayant réitéré son conseil de conserver le titre de la "banque verte".

* SANOFI (+1,72% à 55,020 euros) a publié des résultats d'une étude de phase III montrant que l'antidiabétique lixisénatide a atteint, en complément à une insuline basale, son critère d'évaluation principal.

* STMICROELECTRONICS et ALCATEL-LUCENT ont perdu, respectivement, 1,68% à 7,763 euros et 1,03% à 3,923 euros à la suite d'un avertissement de Nokia.

Avec EDF (-0,16% à 28,185 euros), il s'agit des seules valeurs du CAC 40 à terminer dans le rouge.

* RENAULT a progressé de 1,62% à 39,420 euros. Le groupe a confirmé lundi soir la nomination de Carlos Tavares au poste de numéro deux en remplacement de Patrick Pélata, contraint à la démission en avril à la suite d'une fausse affaire d'espionnage industriel.

* CARREFOUR a gagné 1,63% à 30,780. Knight Vinke estime que le groupe doit avant tout préserver sa stabilité pour pouvoir se concentrer sur l'essentiel, à savoir le plan de redressement de ses activités en France.

* VINCI a pris 3,06% à 44,835 euros, VEOLIA 1,40% à 21,005 euros et ADP 1,01% à 66,900 euros. Le processus d'ouverture du capital des grands aéroports régionaux est gelé sur fond de divergences entre les collectivités locales et l'Etat, écrit La Tribune. Vinci a confirmé début mai regarder certains aéroports, tandis qu'ADP et Veolia pourraient eux aussi être intéressés.

* MAUREL & PROM (+4,35% à 16,800 euros) est arrivé en tête des hausses du SBF 120. Goldman est passé à l'achat sur la valeur et l'a intégrée dans ses favoris en Europe.

* NEXANS a pris 2,45% à 67,330 euros après avoir perdu 7,58% depuis le 12 mai. Avant son assemblée générale, le fabricant de câbles a réitéré dans un communiqué ses objectifs de croissance organique de plus de 5% en 2011 et de marge opérationnelle autour de 5,5%.

* ARKEMA a gagné 4,16% à 76,170 euros. Goldman Sachs a relevé son objectif de cours de 66 à 80 euros, restant à neutre.

* MERSEN a gagné 3,36% à 40,650 euros. Le groupe a acquis le solde du capital du chinois Mingrong Electrical Protection (MEP) dont elle détenait déjà 51% depuis 2008.

* MEETIC (+11,46% à 14,98 euros), dont la cotation a été suspendue lundi, a repris en forte hausse, s'alignant sur le prix de l'offre publique d'achat (OPA) lancée sur le site de rencontre par l'américain Match.com, filiale IAC/Interactive Corp.

Raoul Sachs, Juliette Rouillon, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI