Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour, lundi, à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a terminé en hausse de 0,31% à 3.796,55 points dans une séance perturbée une nouvelle fois par des problèmes techniques, alors que les investisseurs restent tétanisés par la crise de la dette grecque et ses possibles répercussions sur le système bancaire:

* Les VALEURS FINANCIÈRES ont finalement clôturé la séance en territoire négatif après avoir oscillé entre hausse et baisse durant la journée tandis que la proposition avancée par les organes de régulation bancaire visant à imposer aux grandes banques une exigence supplémentaire en termes de fonds propres pourrait contraindre ces établissements à lever plusieurs dizaines de milliards d'euros.

Par ailleurs, le plan des banques françaises pour la participation du secteur privé à la résolution de la crise grecque porte sur les titres de dettes à échéance 2011 à 2014 et prévoit la mise en place d'une structure de défaisance.

CREDIT AGRICOLE a perdu 0,32% à 9,638 euros après avoir gagné jusqu'à 1,15%, SOCIETE GENERALE 0,28% à 37,67 euros (+0,95% au plus haut en séance), et BNP PARIBAS 0,06% à 50,16 euros (jusqu'à +0,78% en journée).

* Hors CAC, DEXIA a perdu 2,12% à 1,986 euro. La banque franco-belge et Metlife ont annoncé un accord sur la vente des activités turques d'assurance vie de Dexia au groupe américain.

* ALCATEL-LUCENT (+3,4% à 3,805 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40. Selon les analystes graphiques, le titre évolue dans une bande de cotation comprise entre une zone support à 3,50 euros et une autre de résistance à 3,84 euros. Si l'action parvient à franchir le cap de 3,84 euros, elle pourrait alors atteindre rapidement les quatre euros, estiment des analystes.

* PERNOD RICARD a pris 1,89% à 66,93 euros après avoir perdu 2,15% la semaine dernière.

* RENAULT a progressé de 0,96% à 39,54 euros, son partenaire japonais Nissan ayant présenté son plan d'entreprise à moyen terme grâce auquel il dit viser une part de marché mondiale de 8% d'ici à 2016-2017.

* A l'inverse, EADS (-1,56% à 22,05 euros) a subi des prises de bénéfices et accusé la plus forte baisse du CAC 40, le titre s'étant adjugé 4,5% la semaine dernière à la faveur des commandes enregistrées par sa filiale Airbus lors du salon aéronautique du Bourget.

* CARREFOUR a cédé 1,1% à 26,45 euros. Dans un entretien au quotidien Les Echos, Sébastien Bazin, le P-DG de Colony Capital Europe, estime que le distributeur doit évoluer et peut-être favoriser une gestion plus décentralisée de ses hypermarchés. D'autre part, le groupe a annoncé vendredi l'acquisition de trois participations minoritaires en Chine.

* LAGARDÈRE a terminé sur un gain de 2,02% à 27,75 euros. Oddo Securities est passé à l'achat sur le titre dont il juge la valorisation attractive et pour lequel il attend des nouvelles positives.

* En revanche, SOITEC a accusé la plus forte baisse du SBF 120 en chutant de 9,81% à 7,901 euros, pénalisé par une note de Natixis qui estime que le groupe risque de devoir augmenter son capital pour financer ses investissements dans l'énergie solaire.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...