Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour, vendredi, à la Bourse de Paris où le CAC 40 a terminé en baisse de 1,67% à 3.913,55 points à la suite de chiffres de l'emploi en juin aux Etats-Unis jugés très décevants.

L'indice a reculé de 2,34% depuis le début de la semaine.

* Les valeurs bancaires ont pesé à nouveau sur le marché alors que l'adoption d'un plan d'aide à la Grèce semblait repoussée à septembre tant les divergences entre les parties prenantes, notamment entre la BCE et les gouvernements européens sur la participation du secteur privé, sont fortes.

BNP PARIBAS (-3,86% à 49,820 euros) a été le principal contributeur à la baisse de l'indice, et CREDIT AGRCIOLE a perdu 4,04% à 9,472 euros. Ayant toutes deux des filiales en Italie, elles ont été affectées en outre par les attaques contre le secteur bancaire italien dans la crainte d'un effet de contagion de la crise grecque.

SOCIETE GENERALE a également reculé de 3,90% à 38,525 euros et NATIXIS de 2,47% à 3,323 euros.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a abandonné 3,31% à 18,675 euros alors que Bank of America-Merrill Lynch a abaissé son objectif de cours de 23 à 20 euros, tout en restant "neutre" sur la valeur, s'attendant à une baisse du chiffre d'affaires au second semestre.

* GDF SUEZ a cédé 2,39% à 24,285 euros. Cheuvreux a abaissé son objectif de cours de 30 à 27 euros et réitéré son opinion de "sous-performance" pour tenir compte de la taxation du gaz en Belgique et de la tarification règlementée en France.

* PPR a gagné 0,64% à 126,550 euros. Le groupe a présenté sa filiale de vente à distance Redcats à plusieurs grandes banques dans la perspective d'une cession au second semestre 2011 dont il attend environ deux milliards d'euros, a rapporté vendredi le journal Les Echos.

Les valeurs européennes du luxe ont atteint des plus hauts portées par les récentes fusions et acquisitions, les anticipations de bons résultats semestriels, les marchés émergents et par l'appétit des investisseurs pour des entreprises disposant d'une bonne marge de fixation de leurs prix.

HERMES (+2,36% à 217 euros) a touché un plus haut record et PPR a retrouvé ses plus hauts de quatre ans.

* ACCOR (+0,56% à 31,445 euros) a aussi figuré parmi les rares hausses du CAC, poursuivant sa remontée entamée le 28 juin.

* SANOFI (+0,40% à 55,520 euros). Bernstein est passé à l'achat, portant son objectif de cours de 54 à 67 euros.

* Les parapétrolières en revanche ont figuré parmi les plus fortes baisses avec le recul de plus de 2,50 dollars du baril de brut léger américain. TECHNIP a perdu 3,27% à 73,860 euros et CGG VERITAS 3,52% à 25,505 euros.

* SODEXO a pris 1,46% à 54,990 euros, réagissant avec retard à ses résultats des neufs premiers mois de son exercice publiés mercredi matin. "Comme pour les résultats du premier semestre, Sodexo ne réagit pas le jour même de la publication", note Thomas Mesmin, analyste chez CA Cheuvreux.

* FAIVELEY a perdu 3,67% à 66,320 euros après avoir cassé le support de 66,900 euros et pourrait tomber à 64,900 puis 63,800 euros, selon des analystes techniques.

Raoul Sachs, Juliette Rouillon, édité par Matthieu Protard

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI