Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mercredi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a reculé de 1,42% à 3.734,07 euros en clôture.

* Les valeurs financières figurent parmi les principaux contributeurs à la baisse du CAC, pénalisées par les crises des dettes souveraines en zone euro et aux Etats-Unis où l'impasse sur le relèvement du plafond d'endettement demeure. BNP PARIBAS a perdu 1,63% à 45,835 euros, SOCIETE GENERALE 2,62% à 35,085 euros, CREDIT AGRICOLE 2,04% à 8,700 euros et AXA 2,11% à 13,440 euros.

* PSA PEUGEOT CITROËN a accusé la plus forte baisse du CAC 40 (-7,61% à 27,255 euros) et entraîné dans son sillage RENAULT (-3,16% à 35,800 euros). PSA a prévenu mercredi que les perturbations de la filière automobile japonaise et la hausse des prix des matières premières auraient au second semestre un impact négatif plus marqué que prévu, mais a néanmoins confirmé ses objectifs 2011 après une première moitié d'année solide.

* ALCATEL-LUCENT a chuté de 6,89% à 3,380 euros, après que l'équipementier télécoms américain Juniper Networks (-20%) a averti que ses résultats du deuxième trimestre seraient inférieurs aux attentes de Wall Street.

* ARCELORMITTAL (+0,77% à 22,345 euros) en revanche a résisté à la baisse après avoir annoncé un résultat d'exploitation supérieur aux attentes au deuxième trimestre. Il anticipe un recul saisonnier de ses résultats au troisième trimestre, tout en prévenant qu'il ne sera pas aussi marqué qu'en 2010.

* LVMH (-0,15% à 129,800 euros) a également résisté après avoir annoncé une progression de 13% de ses ventes au premier semestre et de 22% de sa performance opérationnelle, portée par une forte demande de produits de luxe malgré les incertitudes sur la croissance mondiale. LVMH a porté sa part dans HERMÈS de 20,2% à 21,4%. HERMES a pris 1,73% à 238,350 euros.

* PPR, qui publie ses résultats semestriels vendredi, a pris 0,93% à 130,300 euros après que PUMA, sa filiale allemande spécialisée dans les vêtements de sports, a annoncé des ventes record au deuxième trimestre.

Le groupe français étudie un possible rachat du tailleur italien Brioni pour environ 350 millions d'euros, ont déclaré à Reuters deux sources proches du dossier.

* VINCI (+0,7% à 40,885 euros) a annoncé un carnet de commandes record et une activité soutenue au premier semestre, ce qui lui permet de confirmer son objectif de croissance de plus de 5% du chiffre d'affaires en 2011.

* NEXANS a chuté de 6,49% à 61,500 euros après avoir annoncé une provision de 200 millions d'euros dans ses comptes du premier semestre pour pallier une éventuelle amende de la Commission européenne, qui soupçonne le fabricant de câbles d'avoir eu un comportement anticoncurrentiel dans son secteur.

* ATOS (+4,87% à 39,105 euros) est arrivé en tête des hausses du SBF 120 après avoir relevé son objectif de marge opérationnelle pour 2011, fort de l'intégration plus rapide que prévu de la division SIS rachetée à l'allemand Siemens.

* EULER HERMES a gagné 1,68% à 61 euros après avoir annoncé qu'il espérait atteindre au moins 320 millions d'euros de résultat net en 2011, soit une progression de près 10% par rapport à 2010 en dépit d'une pression continue sur les prix et du manque de visibilité des marchés.

* POWEO a plongé de 10,33% à 4,95 euros après que DIRECT ENERGIE, fournisseur français d'électricité et de gaz, a racheté à l'autrichien Verbund sa participation de 46% dans Poweo pour 36 millions d'euros, soit 4,77 euros par titre.

* SPIR COMMUNICATION a perdu 5,81% à 37,11 euros. Engagé dans un plan de transformation difficile, le groupe a annoncé mardi qu'il visait toujours un résultat opérationnel courant positif en 2011 malgré une chute de cet indicateur durant la première moitié de l'année.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Matthieu Protard

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI