Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse pour la huitième séance consécutive et chuté de 2,08% à 3.449,45 points, première clôture sous 3.500 points depuis le 31 août 2010.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-8,97% à 29,59 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 après avoir lancé un avertissement sur son objectif de bénéfice en 2012, signe d'une dégradation de l'environnement économique et financier avec les crises de la dette en zone euro et aux Etats-Unis.

* Les autres valeurs bancaires ont subi aussi des pertes : CRÉDIT AGRICOLE (-6,57% à 7,47 euros), BNP PARIBAS (-1,87% à 41,805 euros).

* Les VALEURS CYCLIQUES continuent de pâtir des incertitudes du marché. ARCELORMITTAL a perdu 5,64% à 19,475 euros, TECHNIP 4,57% à 70,42 euros, STMICROELECTRONICS 4,55% à 4,933 euros. Hors CAC 40, PLASTIC OMNIUM, plus forte baisse du SBF 120, a chuté de 11,97% à 20,15 euros.

* TOTAL a reculé de 1,77% à 36,15 euros, pénalisé par la baisse des cours du pétrole. Le groupe pétrolier et son PDG Christophe de Margerie ont été renvoyés en correctionnelle fin juillet pour "corruption active" dans l'enquête sur le programme de l'Onu "Pétrole contre nourriture" dans l'Irak de Saddam Hussein, a-t-on appris de source judiciaire.

* A rebours de tendance, SUEZ ENVIRONNEMENT a avancé de 0,68% à 12,67 euros et signé la plus forte des deux seules hausses du CAC 40, GDF SUEZ ayant gagné 0,48% à 21,91 euros. SUEZ ENVIRONNEMENT a été soutenu par ses performances opérationnelles au premier semestre, grâce en particulier à ses activités dans l'eau et les déchets en Europe.

* BIC (+3,61% à 63,72 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120 après avoir annoncé des perspectives de chiffre d'affaires 2011 plus optimistes pour sa division de stylos, briquets et rasoirs jetables, mais a prévenu que sa division APP (produits publicitaires et promotionnels) connaîtrait un déclin plus fort que prévu.

* DNXCORP a chuté de près de 7% à 18,25 euros dans des volumes élevés après publication d'un chiffre d'affaires trimestriel jugé décevant.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI