Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a enregistré sa dixième baisse consécutive et clôturé en repli de 1,26% à 3.278,56 points dans un volume de 7,5 milliards d'euros, soit 2,6 fois le volume moyen quotidien des trois derniers mois. Sur la semaine, l'indice a perdu 10,7% et retrouvé ses plus bas depuis deux ans. Depuis le début de l'année, il a abandonné 13,83%.

* Le SECTEUR DE L'ÉNERGIE a été une fois encore plombé par la chute des prix du pétrole sur fond de craintes de rechute de l'économie mondiale.

TECHNIP a perdu 3,34% à 62,44 euros, TOTAL, plus gros contributeur à la baisse du CAC, a cédé 3,04% à 34,235 euros. EDF a lâché 3,43% à 22,94 euros, GDF SUEZ a reculé de 2,86% à 20,41 euros.

* Le SECTEUR IMMOBILIER européen finit par rattraper le reste de la cote après avoir témoigné d'une certaine résistance depuis le début de l'année, estiment des analystes.

UNIBAIL-RODAMCO (-4,21% à 137,700 euros) a accusé ainsi la principale baisse du CAC 40, FONCIÈRE DES RÉGIONS a abandonné 5,76% à 59,70 euros, KLÉPIERRE 5,99% à 21,965 euros et SILIC, plus forte baisse du SBF 120, 9,16% à 75,75 euros.

* A rebours de tendance, NATIXIS a signé la plus forte hausse du CAC 40 et fait un bond de près de 11% à 3,07 euros, les résultats trimestriels de la banque publiés la veille étant unanimement salués par les analystes tandis que certains d'entre eux considèrent désormais la valeur comme l'une des plus sûres du secteur bancaire.

* AIR FRANCE-KLM a progressé de 3,92% à 7,229 euros. La première compagnie aérienne européenne par le chiffre d'affaires a enregistré en juillet une hausse de son trafic passagers assortie d'une augmentation des recettes.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Cyril Altmeyer

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI