Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour, lundi, à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en hausse après un chute de plus de 6% la semaine dernière :

* Les valeurs de l'énergie et les défensives, qui sont aussi les poids lourds du CAC 40, ont permis à la Bourse de rebondir. GDF SUEZ (+3,49% à 20,165 euros), TOTAL (+2,25% 32,71 euros) et SANOFI(+3,4% à 49,125 euros) ont été les principaux contributeurs à la hausse de l'indice.

Le secteur de l'énergie européen a été soutenu par la perspective d'une fin de conflit en Libye et d'une possible reprise des exportations pétrolières du pays.

TECHNIP a fini en en hausse de 1,32% à 59,82 euros et hors CAC, MAUREL ET PROM a gagné 2,28% à 13,0 euros.

EDF a pris 2,45% à 20,705 euros, FRANCE TELECOM 2,01% à 12,705 euros.

* Les BANCAIRES, toujours plombées par la crise des dettes souveraines, ont sous-performé, l'indice sectoriel ayant perdu 0,64%.

A Paris, elles ont évolué diversement. SOCIETE GENERALE a gagné 0,93% à 21,065 euros après avoir chuté de 14,12% la semaine passée, BNP PARIBAS a cédé 0,09% à 32,72 euros (-12,02% la semaine dernière), CREDIT AGRICOLE a perdu 1,63% à 6,022 euros (-6,09% la semaine dernière), et NATIXIS a lâché 3,22% à 2,794 (-7,35% la semaine dernière).

Le PDG de SocGen Frédéric Oudéa s'attend à des turbulences jusqu'en novembre pour le titre de la banque, qui a perdu près de la moitié de sa valeur depuis le début de l'année.

* A contre-courant, le secteur AUTOMOBILE a été pénalisé par les craintes de rechute en récession des pays développés. Plusieurs analystes, dont ceux de Goldman Sachs et Morgan Stanley, ont récemment révisé à la baisse leurs perspectives de ventes de voitures neuves.

MICHELIN (-3,92% à 45,015 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, RENAULT a perdu 2,85% à 24,705 euros.

* ALTEN a progressé de 2,89% à 21,365 euros après avoir ouvert au-dessus d'une résistance technique importante à 20,80 euros, notent des analystes graphiques. Le titre a perdu 9,7% la semaine dernière.

Raoul Sachs, Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Matthieu Protard

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI