Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a abandonné 4,73% à 2.999,54 points en clôture, dans un climat d'inquiétude croissante concernant la crise de la dette euro, auquel s'ajoutent les craintes de récession aux Etats-Unis. Toutes les valeurs du CAC 40 sont en baisse :

* Les VALEURS BANCAIRES figurent parmi les plus fortes baisse du CAC 40, le marché redoutant que les banques d'Europe ne soient contraintes de passer des provisions ou dépréciations supplémentaires sur les titres de dette d'Etat de la zone euro, ce qui les obligerait ensuite à augmenter leurs fonds propres.

SOCIETE GENERALE (-8,64% à 20,250 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, BNP PARIBAS a perdu 6,34% à 31,300 euros. CREDIT AGRICOLE a reculé de 5,51% à 5,845 euros et NATIXIS, qui va quitter le CAC 40 le 19 septembre, a perdu 5,68% à 2,559 euros.

L'indice Stoxx des banques européennes a abandonné 5,9%, plus forte baisse sectorielle, à son plus bas niveau de clôture depuis début avril 2009.

* Les CYCLIQUES ont encore été pénalisées par le regain d'inquiétude du marché pour la croissance mondiale. SCHNEIDER ELECTRIC a perdu 6,59% à 41,100 euros, ARCELORMITTAL 7,43% à 13,075 euros et PSA 7,08% à 18,450 euros. Hors CAC, FAURECIA a cédé 8,44% à 17,305 euros.

* De même, les PETROLIERES ont pâti de la baisse des cours de l'or noir (de 2,45 dollars à 84 dollars pour le baril de brut léger américain et 1,84 dollar à 110,49 dollars pour le Brent) liée à la peur d'un retour en récession. TOTAL a abandonné 4,28% à 32,010 euros, TECHNIP 4,12% à 62,900 euros, MAUREL ET PROM 5,31% à 13,275 euros.

* ALCATEL-LUCENT a lâché 8,09% à 2,339 euros, le Wall Street Journal ayant rapporté que le fonds d'investissement Permira aurait rompu les négociations sur le rachat de la division Enterprise de l'équipementier télécoms.

* EADS a baissé de 4,32% à 20,375 euros. Le gouvernement allemand a démenti un article du Financial Times, selon lequel Berlin se prépare à investir dans EADS, aucun acquéreur ne s'étant manifesté pour la partie du capital détenue par Daimler.

* ARKEMA a perdu 8,21% à 46,655 euros après un "profit warning" de Clariant (-16,27%). Le titre a enfoncé un support majeur à 50 euros, notent les analystes techniques de Day By Day, qui visent désormais un cours de 44 euros pour la valeur.

* AIR FRANCE-KLM (-7,12% à 5,946 euros) pourrait annoncer un durcissement de son plan d'économies et une révision à la baisse de son programme de vols, selon Les Echos.

La compagnie aérienne est confrontée notamment à une dégradation des perspectives économiques mondiales qui pourrait, selon des analystes, compromettre l'objectif d'un résultat d'exploitation positif cette année.

* SAFT (-0,37% à 21,740 euros) a résisté à la baisse, soutenu par l'annonce d'un accord à l'amiable mettant fin à sa coentreprise avec l'équipementier automobile américain Johnson Controls.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...