Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour, vendredi, à la Bourse de Paris où le CAC 40 a fini en repli de 0,48% à 3.031,08 points :

* CRÉDIT AGRICOLE (-10,97% à 4,917 euros) et BNP PARIBAS (-7,56% à 28,195 euros) ont accusé les deux plus fortes baisses du CAC et sous-performé l'indice bancaire européen (+0,5%) en raison des inquiétudes sur l'issue de la crise de la dette en zone euro.

NATIXIS a perdu 4,41% à 2,387 euros.

Seule rescapée, SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a progressé de 3,44% à 18,96 euros, plus forte hausse du CAC après avoir chuté de près de 19% depuis le début du mois, poursuivant ainsi sa progression de la veille (+5,44%) due à l'annonce de l'action concertée pour assurer la liquidité en dollar du système bancaire européen.

* Les CYCLIQUES ont pâti du nouveau regain d'inquiétudes des investisseurs, SCHNEIDER ayant abandonné 2,34% à 41,965 euros, CAP GEMINI 1,28% à 25,52 euros et TECHNIP 1,03% à 68,27 euros.

* EDF s'est adjugé 2,86% à 21,215 euros. L'accord d'actionnaires portant sur la répartition du projet de gazoduc South Stream, dirigé par Gazprom, a été signé vendredi.

L'électricien a en outre remis à l'Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) les évaluations complémentaires de sûreté pour son parc de production effectuées à la demande du gouvernement français après la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon.

* PUBLICIS a gagné 1,93% à 32,255 euros. RBS est passé à l'achat sur la valeur.

* PSA a avancé de 1,93% à 18,45 euros et RENAULT de 1,39% à 27,44 euros. Les immatriculations de voitures neuves en Europe ont baissé de 2,0% en juillet puis augmenté de 7,7% en août, a annoncé vendredi l'Association des constructeurs européens d'automobile (ACEA).

* HERMÈS a reculé de 4,75% à 255,55 euros au lendemain du feu vert de la justice à la création d'une holding visant à sanctuariser le contrôle de la famille face aux appétits de LVMH. De plus, à la suite de la prise de participation de 21% de LVMH, le capital flottant d'Hermès calculé pour sa pondération dans l'indice SBF 120 va passer de 40% à 15%.

Raoul Sachs, Juliette Rouillon, et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI