Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris où le CAC 40 a lâché 5,25% à 2.781,68 points en clôture, son plus bas niveau depuis le 30 mars 2009, à la suite d'un diagnostic morose de la Fed sur l'économie américaine et l'annonce d'une contraction de l'activité en Chine et en zone euro :

* Le courant de ventes touche tous les secteurs. Ainsi, les trois poids lourds du CAC, TOTAL (-5,68% à 30,375 euros), LVMH (-6,10% à 106,900 euros) et SANOFI (-3,16% à 46,500 euros), ont été les premiers contributeurs à la baisse de l'indice.

Le luxe est rattrapé par la perspective d'un ralentissement de la croissance mondiale, après avoir moins souffert que d'autres secteurs de la tourmente boursière.

* BNP PARIBAS a perdu 5,70% à 23,060 euros. La banque a réaffirmé qu'une augmentation de capital était exclue pour faire face à la crise de la dette dans la zone euro et aux nouvelles exigences prudentielles de Bâle III. Cette déclaration intervient après qu'une source basée au Qatar a indiqué à Reuters que l'émirat était en discussions avec BNP et d'autres banques françaises concernant de possibles prises de participation.

* SOCIETE GENERALE a chuté de 9,57% à 15,305 euros et CREDIT AGRICOLE de 9,49% à 4,223 euros. L'indice sectoriel européen des bancaires a perdu 5,75%.

* EADS (-7,91% à 20,890 euros) a compté parmi les plus fortes baisses de l'indice CAC 40, malgré le nouvel accès de faiblesse de l'euro, alors que des craintes se font jour quant à un effet de domino sur les constructeurs aéronautiques des difficultés de refinancement en dollar des banques françaises. Avec une hausse de près de 20%, le titre affiche de loin la meilleure performance du CAC 40 depuis début 2011.

* Des cycliques comme ARCELORMITTAL (-8,85% à 11,220 euros), VALLOUREC (-7,99% à 48,140 euros), ACCOR (-8,20% à 20,030 euros) et SAINT-GOBAIN (-6,75% à 27,555 euros) ont figuré en bonne place parmi les plus fortes baisses du CAC 40. Hors CAC, WENDEL a accusé la plus forte baisse du SBF 120 (-11,18% à 43,705 euros). Wendel détient 17% de Saint-Gobain.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI