Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a marqué une pause en finissant en baisse de 0,25% à 3.153,52 points, après avoir gagné près de 11% au cours des quatre séances précédentes.

* STMICROELECTRONICS (-4,54% à 5,19 euros) a accusé la plus forte baisse de l'indice CAC 40, pénalisée par une note de Citigroup dans laquelle l'intermédiaire abaisse sa recommandation sur la valeur d'acheter à vendre, tandis qu'ING réduit quant à lui ses estimations de résultats pour 2012.

* ESSILOR a perdu 3,83% à 51,43 euros, Morgan Stanley étant passé de surpondérer à pondération en ligne avec un objectif de cours ramené de 54 à 45 euros, pour tenir compte d'une valorisation élevée au regard de la dégradation de la conjoncture et d'une possible récession.

* SCHNEIDER a abandonné 3,44% à 43,625 euros sur des prises de profit, la valeur ayant pris 18,5% lors des quatre séances précédentes.

* ACCOR a reculé de 2,43% à 21,32 euros. Barclays, qui se dit prudent sur le secteur hôtelier, a abaissé sa recommandation de pondération en ligne à sous-pondérer.

* A rebours de tendance les BANCAIRES ont bien résisté malgré une information rapportée à Reuters par plusieurs sources bancaires selon laquelle les banques européennes risquent de devoir lever une centaine de milliards d'euros à l'issue d'un test de résistance plus rigoureux que les précédents imaginé par l'Autorité bancaire européenne (ABE).

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (+5,28% à 21,85 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40, le titre ayant dépassé une résistance technique importante à un peu plus de 21 euros et sa moyenne mobile à 50 jours à 20,9879 euros. BNP PARIBAS a progressé de 2,96% à 33,445 euros et CRÉDIT AGRICOLE de 1,12% à 5,44 euros. L'indice Stoxx des bancaires européennes a avancé de 0,36%.

Au centre des préoccupations et des attentions ces derniers jours, DEXIA s'est octroyé 0,5% à 0,809 euro. En France, un projet de loi de finances rectificatif mettant en place la garantie publique apportée à la banque franco-belge sera présenté mercredi en conseil des ministres.

* EADS s'est octroyé 2,78% à 22,405 euros. Le groupe n'est pas impacté par les difficultés que rencontrent les banques françaises à trouver certains financements en dollars mais est prêt, si besoin, à financer ses ventes dans des proportions raisonnables, a déclaré lundi Louis Gallois, président exécutif de la maison mère de l'avionneur Airbus.

* AREVA a perdu 1,96% à 22,50 euros. Le groupe devra sans doute inscrire de nouvelles provisions dans ses comptes pour pouvoir notamment faire face à la baisse des prix des minerais et aux coûts de l'EPR finlandais, déclare le député Marc Goua, rapporteur spécial de la commission des Finances de l'Assemblée nationale, dans La Tribune mardi.

* EUROFINS (+8,47% à 62,65 euros) est en tête des hausses du SBF 120, Société générale étant passé de vendre à conserver sur le titre avec un objectif de cours porté de 47 à 57 euros.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI