Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Paris (Reuters) - Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 s'est retourné à la baisse en début d'après-midi pour finir en recul de 1,61% à 3.166,06 points, dans la crainte que les mesures concrètes qui seront annoncées au Conseil européen du 23 octobre et au sommet du G20 des 3 et 4 novembre ne déçoivent.

Le ministre allemand des Finances Wolfgang Schäuble a prévenu que le sommet européen du 23 octobre ne produirait pas de solution définitive à la crise.

* Le retour des inquiétudes concernant la crise de la dette, ainsi qu'un indicateur avancé Empire State de la Réserve fédérale de New York en contraction plus forte que prévu, ont affecté en premier lieu les valeurs CYCLIQUES.

PEUGEOT notamment a perdu 4,48% à 17,18 euros, ARCELORMITTAL 3,97% à 13,785 euros et ALSTOM 3,93% à 26,03 euros.

* Les BANCAIRES figurent également parmi les plus fortes baisses. CRÉDIT AGRICOLE a perdu 2,16% à 5,085 euros et SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 2,81% à 20,25 euros. BNP PARIBAS, dont la note à long terme a été abaissée par Standard & Poor's de "AA" à "AA-", a reculé de 3,72% à 31,05 euros. L'indice sectoriel européen Stoxx a cédé 1,64%. NATIXIS, peu exposé aux pays "périphériques" de la zone euro, a fait exception et pris 2,19% à 2,29 euros.

* DEXIA a chuté de 16,71% à 0,578 euro, plus forte baisse du SBF 120, dans des volumes importants, les incertitudes autour de la banque franco-belge acculée au démantèlement continuant d'affecter la valeur.

* EADS a perdu 4,27% à 21,995 euros après avoir surperformé pendant le "rally" des dix derniers jours. L'euro se replie face au dollar, autour de 1,3770 contre 1,3884 dollar la veille.

* VALLOUREC (-5,04% à 45,93 euros) a signé la plus forte baisse du CAC 40. Le bureau d'analyse graphique Day By Day est passé négatif sur la valeur avec un objectif de 43,30 euros. L'action a enfoncé un seuil clé de 47,30 euros en séance.

* L'ORÉAL (+1,2% à 79,44 euros) a affiché l'une des deux seules hausses du CAC 40, avec PPR (+0,85% à 106,65 euros). Liliane Bettencourt a été placée sous tutelle, une décision qui signifie que les biens, revenus et fonctions de la milliardaire de 88 ans, notamment ses 30% dans la société et son siège au conseil d'administration de L'Oréal - seront gérés par sa fille et ses enfants.

* AIR FRANCE-KLM (+1,43% à 5,606 euros) a également résisté à la baisse, soutenue par une information de presse selon laquelle Pierre-Henri Gourgeon serait évincé dans la soirée et Alexandre de Juniac nommé à la tête de la compagnie Air France.

Cette éviction et la reprise en main du groupe par son président Jean-Cyril Spinetta, pourrait constituer un électrochoc salvateur pour la compagnie, pénalisée par des indicateurs financiers dans le rouge et une gestion controversée de la catastrophe du Rio-Paris.

* PERNOD RICARD a perdu 3,66% à 62,85 euros après avoir pris 3,13% vendredi. La valeur a testé sa moyenne mobile à 200 jours à près de 66 euros vendredi et ce lundi.

* MANUTAN (+3,01% à 40,79 euros) a publié un chiffre d'affaires en hausse de 4,4% sur l'exercice 2009-2010, les ventes totales du groupe spécialisé dans la vente à distance d'équipements de bureau s'élevant à 587,84 millions d'euros sur la période.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...