Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs suivies mardi à la clôture de la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 (-0,79% à 3.141,10 points) a poursuivi sa correction entamée la veille et sous-performé les autres indices européens, pénalisé notamment par la décision de Moody's de réévaluer dans les trois mois à venir la perspective stable de la note "triple A" de la France.

* Les valeurs BANCAIRES sont les premières victimes de la réaction négative du marché à la décision de Moody's sur le "triple A" français. Cette décision illustre le fait qu'à la différence de 2008, l'Etat français dispose actuellement d'une marge de manoeuvre étroite pour aider son système bancaire à se recapitaliser afin de surmonter la crise de la dette en zone euro.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a lâché 4,99% à 19,24 euros, BNP PARIBAS 3,59% à 29,935 euros et CRÉDIT AGRICOLE 3,26% à 4,919 euros. NATIXIS a perdu 4,63% à 2,184 euros, tandis que l'indice Stoxx des banques européennes a abandonné 1,06%.

* Le titre DEXIA s'est une nouvelle fois montré volatil, finissant sur un gain de 4,5% à 0,604 euro après avoir chuté de plus de 16% en matinée. Qatar National Bank (QNB) a annoncé qu'elle poursuivait des négociations avec Denizbank, la filiale turque de Dexia, en vue de prendre une participation de contrôle. Selon des sources proches du dossier, l'offre de QNB pourrait atteindre les six milliards de dollars (4,4 milliards d'euros).

* GDF SUEZ (-5,86% à 21,76 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, la valeur étant pénalisée par une information du journal belge L'Echo selon lequel le groupe français pourrait être lourdement ponctionné par les mesures budgétaires envisagées en Belgique.

* A rebours de tendance, MICHELIN (+2,78% à 50,65 euros) a terminé en tête des hausses du CAC 40. JPMorgan a relevé sa recommandation de neutre à surpondérer sur la valeur, l'intermédiaire estimant que les marges du fabricant de pneumatique devraient croître en 2012 à la faveur d'une baisse du coût des matières premières.

* DANONE a gagné 2,2% à 46,395 euros. Le numéro un mondial des produits laitiers et de l'eau en bouteille dit aborder l'année 2012 avec confiance après une forte croissance dans les pays émergents, qui lui a permis d'accroître ses ventes de 5,9% au troisième trimestre 2011 et de confirmer ses objectifs pour la totalité de l'exercice malgré la hausse du prix des matières premières.

* SOITEC a plongé de 18,58% à 3,733 euros, plus forte baisse de l'indice SBF 120, après l'avertissement du fabricant de plaques de silicium sur isolants (SOI) qui prévoit désormais une perte opérationnelle au premier semestre.

* AREVA (+6,82% à 23,495 euros) a réalisé la meilleure performance du SBF 120. Selon des analystes graphiques, le titre a rebondi sur un support technique situé à près de 21,6 euros et pourrait désormais aller tester ses prochaines résistances à 24,1, voire 25,6 euros.

* EDENRED a avancé de 2,37% à 19,01 euros. Le groupe de services prépayés a confirmé lundi, après la clôture de la Bourse, ses objectifs annuels après avoir accru ses ventes et son volume d'émission au troisième trimestre à la faveur d'une activité très soutenue en Amérique latine et d'une légère progression en Europe.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI