Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a fini en baisse de 1,43% à 3.174,29 points au cours d'une séance encore très volatile à la veille d'un sommet européen jugé décisif pour répondre à la crise de la dette en zone euro :

L'annulation d'une réunion des ministres européens des Finances envisagée mercredi en prélude au sommet des chefs d'Etat et de gouvernement des Vingt-Sept et de la zone euro a pénalisé les marchés financiers.

* Ce contexte pèse sur les VALEURS BANCAIRES, fortement concernées par le sommet de mercredi qui doit notamment se prononcer sur la recapitalisation du secteur et la dette grecque.

SOCIETE GENERALE a lâché 3,8% à 19 euros, BNP PARIBAS 3,75% à 30,80 euros, et CREDIT AGRICOLE 1,17% à 4,919 euros. L'indice Stoxx des banques européennes a abandonné 1,09%.

* STMICROELECTRONICS (-7,87% à 5,031 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, après avoir publié des prévisions augurant d'un retournement défavorable de cycle dès le quatrième trimestre de cette année.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT, qui s'est octroyé plus de 7% au cours des deux séances précédentes, a fini en repli de 5,21% à 10,645 euros. Contrairement à la veille, le titre n'a pas réussi à se maintenir au-dessus de sa moyenne mobile à 50 jours (à 10,8534 euros) qu'il avait franchi à la hausse vendredi.

* Le SECTEUR IMMOBILIER européen (-2,03%) a enregistré la plus forte baisse sectorielle en raison de prévisions macroéconomiques peu encourageantes et d'inquiétudes croissantes sur le coût de la dette des foncières, a souligné une analyste. Celle-ci ajoute que les banques et les assureurs possédant un gros parc immobilier, les inquiétudes entourant ces derniers accentuent les craintes à l'égard du secteur.

UNIBAIL-RODAMCO a reculé de 1,92% à 140,70 euros, ICADE 1,52% à 63,32 euros et KLEPIERRE 1,43% à 22,01 euros.

* AIR FRANCE-KLM a cédé 3,04% à 5,577 euros, pénalisé par une information de BFM Business selon laquelle la compagnie aérienne pourrait bientôt lancer un avertissement sur ses résultats. Air France-KLM a toutefois indiqué qu'il ne communiquerait aucune information financière sur le groupe avant la publication de ses résultats trimestriels le 9 novembre.

* A rebours de tendance, PPR (+3,84% à 111 euros) a signé la meilleure performance du CAC 40. Sa filiale Puma a annoncé des ventes consolidées en hausse de 10,2% au troisième trimestre et a réaffirmé ses objectifs 2011.

* Le SECTEUR PETROLIER européen (+0,88%, seule hausse sectorielle en Europe) a profité de l'envolée des cours de l'or noir, le baril de brut léger américain renouant avec ses niveaux du début du mois d'août (+2,49%, à 93,54 dollars).

MAUREL ET PROM s'est adjugé 2,86% à 14,905 euros et CGG VERITAS 1,21% à 16,73 euros.

* FAIVELEY TRANSPORT a bondi de 8,65% à 49 euros, plus forte hausse du SBF 120, profitant d'un effet de rattrapage après une publication trimestrielle jugée positive, notamment l'annonce d'un carnet de commandes meilleur que prévu.

* PLASTIC OMNIUM a gagné 3,35% à 20,67 euros. Le titre a franchi à la hausse en matinée sa moyenne mobile à 200 jours, à 20,09 euros, après avoir fait de même avec sa moyenne mobile à 50 jours vendredi. En trois séances, la valeur a progressé de 14,33%.

* THEOLIA (+1,05% à 0,96 euro) a annoncé qu'il allait accueillir, avec l'électricien suisse IWB Industrielle Werke Basel, la société allemande Badenova au sein de Theolia Utilities Investment Company (TUIC), le véhicule qu'ils ont mis au point pour financer des projets éoliens en France, en Allemagne et en Italie.

Juliette Rouillon et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI