Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où le CAC 40, toujours très volatil du fait des incertitudes entourant l'Italie et plus largement la crise de la dette en zone euro, a clôturé en baisse de 0,34% à 3.064,84 points, après avoir ouvert en baisse de plus de 2% et gagné jusqu'à 1,5% en matinée.

* SAFRAN (-5,62% à 22,915 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40 et THALES a perdu 1,44% à 24,32 euros. Un échange d'actifs entre Thales et Safran dans la défense ferait du sens d'un point de vue industriel au moment où la concurrence internationale se durcit, a déclaré Luc Vigneron, le PDG de Thales.

* CRÉDIT AGRICOLE a perdu 2,31% à 4,9 euros. La banque, qui a vu son résultat net chuter de 65,2% au troisième trimestre, a dit s'attendre à des mois difficiles après avoir passé dans ses comptes une dépréciation supplémentaire bien plus lourde que prévu sur la Grèce.

* EADS (+5,03% à 20,97 euros) a fini en tête des hausses du CAC 40. Le groupe a relevé ses objectifs 2011 après des résultats trimestriels largement supérieurs aux attentes et malgré une provision de 200 millions d'euros pour le programme du long courrier Airbus A350, dont la mise en service est repoussée au premier semestre 2014.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a fini en hausse de 1,23% à 9,145 euros, après une baisse initiale consécutive à la publication de résultats sur neuf mois pénalisés notamment par ses activités en Europe du Sud et dans l'eau en France et à l'annonce d'une nouvelle révision à la baisse de son objectif de performance opérationnelle.

* GDF SUEZ a gagné 3,79% à 19,975 euros. Le groupe a émis avec succès cette semaine 1,0 milliard d'euros d'obligations 3,125% 2020 et 400 millions de sterling d'obligations 5,0% 2060. Les montants levés visent notamment à financer une opération parallèle de rachat d'obligations 4,75% 2013, 6,25% 2014 et 5,125% 2015 et à rallonger la maturité de sa dette.

* Les groupes français de BTP et de matériaux de construction ont sous-performé le secteur en Europe, encore affectés par le tour de vis fiscal du gouvernement français.

VINCI a perdu 1,84% à 32,05 euros, BOUYGUES 3,48% à 25,075 euros, SAINT-GOBAIN 2,94% à 29,99 euros et EIFFAGE 3,17% à 21,36 euros. L'indice Stoxx de la construction cède 1,08%.

* DEXIA a perdu 4,57% à 0,355 euro, poursuivant sa chute après son recul de 11% la veille. La banque franco-belge, en très lourdes pertes et en cours de démantèlement, a annoncé une recapitalisation de sa filiale Dexia Crédit Local mise à genoux par son exposition à la dette souveraine grecque.

* NATIXIS (+3,82% à 2,12 euros), dont le bénéfice net a crû de 13% au troisième trimestre, a dit avoir mis en place avec sa maison mère BPCE un mécanisme de renforcement de ses fonds propres.

* BENETEAU (-7,61% à 8,26 euros) a accusé la plus forte baisses du SBF 120. Le groupe, qui va proposer le versement d'un dividende en hausse de 50%, a publié des résultats annuels 2010-2011 inférieurs aux attentes.

* AIR FRANCE-KLM (-5,02% à 4,621 euros) a dit s'attendre à une perte d'exploitation au quatrième trimestre et sur l'ensemble de l'année 2011, sous le coup de la détérioration de la conjoncture et du prix élevé du carburant.

* CEGEDIM (-4,14% à 21,09 euros) s'est montré prudent concernant son objectif de résultat opérationnel pour 2011, qui pourrait s'établir dans le bas des anticipations du marché.

* TELEPERFORMANCE (+9,73% à 14,43 euros) occupe la tête des hausses du SBF 120 au lendemain d'une publication trimestrielle jugée rassurante.

Alexandre Boksenbaum-Granier, Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...