Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,03% à 3.071,08 points, dans des volumes dépassant à peine le milliard d'euros sur NYSE Euronext Paris (35% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois), dans le sillage du recul de Wall Street et des inquiétudes sur la croissance exprimées par certains investisseurs américains:

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes en Bourse de ce regain de tension, RENAULT (-3,62% à 25,855 euros) signant la plus forte baisse du CAC 40 devant ARCELORMITTAL (-3,19% à 13,67 euros) et PSA (-3,15% à 11,985 euros).

L'indice Stoxx du secteur automobile (-3,02%) et celui des ressources de base (-1,94%) ont accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

PSA et, dans une moindre mesure, Renault auront sous-performé en 2011 le secteur boursier de l'automobile européenne, les deux français peinant à convaincre les analystes sur leur positionnement stratégique dans un contexte de ralentissement des ventes en Europe.

* Les BANCAIRES ont été également pénalisées par les dernières données de la Banque centrale européenne (BCE) qui confirment la persistance de la quasi-paralysie du marché interbancaire et de l'aversion au risque.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 3,05% à 16,345 euros, CRÉDIT AGRICOLE 3,05% à 4,20 euros et BNP PARIBAS 1,67% à 29,455 euros. Hors CAC, NATIXIS a reculé de 3,41% à 1,924 euro et DEXIA 3,21% à 0,302 euro. Les banques européennes ont cédé 1,75%.

* Illustrant le regain de pessimisme des investisseurs, des VALEURS DÉFENSIVES ont été recherchées, PERNOD RICARD (+0,64% à 70,33 euros) terminant la séance en tête des rares hausses du CAC 40 et AIR LIQUIDE s'octroyant 0,35% à 93,68 euros.

* GECINA (-3,45% à 60,96 euros) a effacé ses gains de la veille (+2%), la valeur franchissant à la baisse sa moyenne mobile à 50 jours (à 62,9786 euros).

* BULL (+5% à 2,73 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Le titre avait pris plus de 10% en début de semaine dernière puis perdu 3% sur des prises de bénéfices après l'annonce par le gouvernement français d'un programme d'investissement de 19 millions d'euros dans le domaine du "cloud computing".

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...