Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs suivies mercredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a clôturé en baisse de 1,03% à 3.071,08 points, dans des volumes dépassant à peine le milliard d'euros sur NYSE Euronext Paris (35% de leur moyenne quotidienne des trois derniers mois), dans le sillage du recul de Wall Street et des inquiétudes sur la croissance exprimées par certains investisseurs américains:

* Les VALEURS CYCLIQUES ont été les premières victimes en Bourse de ce regain de tension, RENAULT (-3,62% à 25,855 euros) signant la plus forte baisse du CAC 40 devant ARCELORMITTAL (-3,19% à 13,67 euros) et PSA (-3,15% à 11,985 euros).

L'indice Stoxx du secteur automobile (-3,02%) et celui des ressources de base (-1,94%) ont accusé les plus fortes baisses sectorielles en Europe.

PSA et, dans une moindre mesure, Renault auront sous-performé en 2011 le secteur boursier de l'automobile européenne, les deux français peinant à convaincre les analystes sur leur positionnement stratégique dans un contexte de ralentissement des ventes en Europe.

* Les BANCAIRES ont été également pénalisées par les dernières données de la Banque centrale européenne (BCE) qui confirment la persistance de la quasi-paralysie du marché interbancaire et de l'aversion au risque.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a perdu 3,05% à 16,345 euros, CRÉDIT AGRICOLE 3,05% à 4,20 euros et BNP PARIBAS 1,67% à 29,455 euros. Hors CAC, NATIXIS a reculé de 3,41% à 1,924 euro et DEXIA 3,21% à 0,302 euro. Les banques européennes ont cédé 1,75%.

* Illustrant le regain de pessimisme des investisseurs, des VALEURS DÉFENSIVES ont été recherchées, PERNOD RICARD (+0,64% à 70,33 euros) terminant la séance en tête des rares hausses du CAC 40 et AIR LIQUIDE s'octroyant 0,35% à 93,68 euros.

* GECINA (-3,45% à 60,96 euros) a effacé ses gains de la veille (+2%), la valeur franchissant à la baisse sa moyenne mobile à 50 jours (à 62,9786 euros).

* BULL (+5% à 2,73 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Le titre avait pris plus de 10% en début de semaine dernière puis perdu 3% sur des prises de bénéfices après l'annonce par le gouvernement français d'un programme d'investissement de 19 millions d'euros dans le domaine du "cloud computing".

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Marc Angrand

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI