Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Liste des valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a clôturé en hausse de 0,34% à 3.384,55 points, sous-performant le Dax de Francfort (+0,68%) à cause des bancaires qui ont pesé sur l'indice parisien après l'annonce de la levée de l'interdiction des ventes à découvert sur les valeurs financières en vigueur depuis août 2001.

* Les bancaires françaises, exposées au risque grec, notamment CREDIT AGRICOLE via sa filiale Emporiki, ont également évolué au gré du sentiment de marché sur le dossier grec, d'autant que le vote du nouveau train de mesures d'austérité est jugé insuffisant par l'Union européenne

CREDIT AGRICOLE (-3,64% à 5,133 euros), BNP PARIBAS (-2,07% à 34,325 euros), SOCIETE GENERALE (-2,19% à 22,74 euros) ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40 et ont été les freins les plus puissants à sa progression.

SOCIÉTÉ GÉNÉRALE et BNP PARIBAS doivent publier leurs résultats cette semaine.

* EDF (+2,67% à 18,46 euros) a signé la plus forte hausse du CAC 40 et AREVA a gagné 4,08% à 19,15 euros), les deux valeurs ayant été soutenues par des déclarations du gouvernement français en faveur d'une prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires dans l'Hexagone.

* ALCATEL-LUCENT a perdu 1,9% à 1,65 euro, la valeur ayant subi quelques prises de bénéfices après une hausse de 12% vendredi dans le sillage d'une publication 2011 jugée rassurante.

* TECHNICOLOR (+6,08% à 2,198 euros) a fini en tête des hausses du SBF 120. Le titre, qui a chuté de 19% la semaine dernière, a rebondi après avoir fait un retour sur sa moyenne mobile à 20 jours (à 2,0718 euros).

* DASSAULT AVIATION s'est adjugé 4,31% à 704,41 alors que le Brésil va "très probablement" choisir le Rafale pour son armée de l'air, selon des sources gouvernementales brésiliennes . Cela constituerait, après l'Inde, un deuxième succès de taille à l'exportation pour un appareil qui, auparavant, n'avait jamais trouvé preneur à l'étranger.

* LECTRA a perdu 5,02% à 4,73 euros. Natixis a abaissé sa recommandation sur la valeur d'acheter à alléger.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI