Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs suivies à la clôture de la bourse de parisLes valeurs suivies à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris qui a clôturé en baisse dans un marché inquiet des perspectives de l'économie après la publication d'indicateurs signalant une contraction de l'activité en Chine, dans la zone euro et aux Etats-Unis.

Le CAC 40 a perdu 0,62% à 3.509,92 points.

* Les poids lourds de la cote, dont les financières et des cycliques, ont été les principaux contributeurs à la baisse du CAC à la veille de l'expiration des contrats à terme et options sur indices boursiers : TOTAL (-1,59% à 40,81 euros), BNP PARIBAS (-1,54% à 38,915 euros), SOCIÉTÉ GÉNÉRALE (-2,26% à 23,555 euros) et LVMH (-1,08% à 124,0 euros).

* PEUGEOT (-3,29% à 6,639 euros), VALLOUREC (-2,89% à 36,85 euros), RENAULT (-2,12% à 39,1 euros) et SocGen ont accusé les plus fortes baisses du CAC 40.

* En tête du CAC 40, LAFARGE a gagné 1,44% à 43,01 euros, l'action du numéro un mondial du ciment étant entrée dans une configuration technique haussière depuis qu'elle a franchi les 40 euros le 7 septembre.

* ACCOR s'est classé derrière et a grimpé de 1,25% à 26,830 euros, à l'image de l'ensemble du secteur européen du transport et des loisirs (+0,97%), première hausse sectorielle.

* De son côté, AIR FRANCE-KLM a signé la plus forte hausse du SBF 120 (+3,85% à 4,753 euros). Le titre affiche une progression de plus de 14% depuis la publication de ses chiffres de trafic pour le mois d'août le 7 septembre dernier.

* EADS, dont le projet de fusion avec BAE est actuellement examiné par les gouvernements français, allemand et britannique, a progressé de 1,17% à 25,935 euros, profitant de la baisse de l'euro qui est passé sous 1,30 dollar.

* PAGESJAUNES (-5,49% à 1,531 euro) a accusé la plus forte baisse du SBF 120, reculant pour la deuxième séance consécutive après l'abaissement jeudi par Moody's de sa note, de B2 à B3. L'agence estime que le processus de modification et d'extension de la dette dure trop longtemps et exprimé ses craintes sur le refinancement de la dette, à échéance 2013.

* TF1 (-4,32% à 7,221 euros) et M6 (-3,15% à 11,075 euros) ont enregistré une deuxième séance consécutive de baisse, les analystes craignant l'impact de la dégradation du marché publicitaire français.

* BELVÉDÈRE a décroché de 18,55% à 54,59 euros, la spéculation étant retombé au lendemain d'une envolée de 20% alors que le groupe de spiritueux a annoncé jeudi avoir reçu l'approbation de ses créanciers sur le plan de restructuration de sa dette.

* RECYLEX (ex Metaleurop SA), dont la cotation reprenait, a signé la plus forte hausse de toute la Bourse de Paris et fait un bond de 53,13% à 4,9 euros. La Cour d'appel de Douai a rejeté en appel la demande des liquidateurs judiciaires de Metaleurop Nord sur un comblement de passif à hauteur de 50 millions d'euros.

* CEGEDIM, société de services dans le domaine de la santé, a perdu 3,81% à 15,13 euros après avoir publié une perte nette de 102,6 millions d'euros au premier semestre en raison de la dégradation de la conjoncture et a dit s'attendre à une légère érosion de son Ebitda en 2012.

Raoul Sachs et Blandine Hénault, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...