Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séanceLes valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 est en baisse de 0,47% à 3.571,26 points vers 13h00 après avoir touché un nouveau plus bas d'un an à 3.553,54 points.

* SCHNEIDER ELECTRIC (-4% à 96 euros) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Kepler a abaissé son objectif de cours de 136 à 128 euros après révision en légère abaisse par le groupe de sa prévision de marge 2011. Morgan Stanley a abaissé son objectif de cours de 120 à 115 euros et a maintenu son opinion à pondération en ligne après avoir réduit ses estimations de BPA 2011 et 2012 de 8%.

* TECHNIP, 2e plus forte baisse de l'indice, perd 3,29% sur des prises de bénéfice après une progression de plus de 3% en juillet. Hors CAC 40, une autre valeur parapétrolière, CGG VERITAS, lâche 4,39%.

* BNP PARIBAS a été chahuté pendant la matinée, passant dans le rouge puis dans le vert puis encore dans le rouge pour finalement effacer ses pertes et gagner 0,3%. La banque a publié mardi des résultats inférieurs aux attentes au deuxième trimestre en raison d'une provision sur la Grèce liée au second plan d'aide à Athènes et de revenus moins élevés qu'anticipé. Dans une interview à Reuters Insider, son directeur général Baudouin Prot a indiqué que la banque entendait maintenir ses coûts sous contrôle mais excluait de procéder à des milliers de suppressions de postes.

* SOCIÉTÉ GÉNÉRALE progresse de 0,81% et CREDIT AGRICOLE de 0,4%.

* ALCATEL-LUCENT (+1,64%) signe la plus forte hausse du CAC 40 au lendemain d'une perte de 4,9%.

* EADS perd 1,27%. Le groupe dispose d'une trésorerie imposante mais il ne compte pas la dilapider en surpayant ses proies, a dit lundi son directeur du M&A lors d'une interview à Reuters, après l'annonce d'une quatrième acquisition cette année pour le géant européen de l'aéronautique.

* WENDEL (-4,74%) accuse la plus forte baisse du SBF 120 après que Société générale a abaissé son conseil d'acheter à vendre.

* ARKEMA perd 2,78% sur des prises de bénéfice, touchant au demeurant le secteur européen de la chimie. Le groupe a dit prévoir pour 2011 une hausse de l'ordre de 30% de son Ebitda, qui a inscrit un nouveau record au deuxième trimestre à la faveur du repositionnement du numéro un français de la chimie sur des marchés à forte croissance comme le photovoltaïque et la nutrition animale.

* STALLERGENES (+3,12%) se maintient en tête des hausses du SBF 120 au lendemain d'une hausse de 4,66% due, selon un analyste, à un rattrapage. Le titre a perdu près de 22% en juillet après qu'un traitement de la rhinite allergique Actair a été recalé le 4 juillet par un comité d'experts.

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI