Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Les valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séanceLes valeurs suivies à la bourse de paris à la mi-séance

Répétition.

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre jeudi à la Bourse de Paris où le CAC 40 progresse de 2,67% à 3.053,32 points vers 13h00.

* Les financières et les cycliques sont en tête des hausses du CAC 40.

* BNP PARIBAS gagne 7,0%, AXA 6,26%, SOCIETE GENERALE 4,74%, CREDIT AGRICOLE 4,3%, la Commission européenne ayant annoncé qu'elle proposerait une action coordonnée de recapitalisation des banques.

* Toutefois, DEXIA, qui avait gagné plus de 5% en début de séance, accuse la plus forte baisse du SBF 120 et plonge de plus de 11% après l'annonce par le Luxembourg d'un projet de rachat de Dexia Banque Internationale avec un investisseur étranger . La banque doit réunir son conseil d'administration samedi à Paris pour voter sur un plan de démantèlement, ont dit mercredi des sources proches du dossier.

* Parmi les valeurs cycliques, LAFARGE, plus forte hausse du CAC, prend 7,87%, PEUGEOT 5,94%,

* SAINT-GOBAIN 5,55%, RENAULT 5,35%.

* MICHELIN (+2,74%) a confirmé ses objectifs pour cette année en dépit d'un marché du pneu qui, selon lui, s'annonce moins favorable au second semestre.

* ESSILOR (-0,03%) est la seule valeur du CAC dans le rouge.

* TF1 (+4,53%) et Canal+ (groupe VIVENDI) sont sur le point de conclure leur négociation en vue de la distribution sans exclusivité de la chaîne d'information LCI pour un prix supérieur à cinq millions d'euros par an, rapporte Le Figaro.

* ATOS gagne 7,12%. Thierry Breton, PDG d'ATOS, a déclaré aux Echos que les objectifs du groupe présentés lors du rachat de SIS seraient tenus malgré la crise.

* CAPGEMINI (+1,71%) a annoncé jeudi la signature d'un contrat d'une durée de cinq ans avec Deutsche Telekom pour un montant de plusieurs dizaines de millions d'euros.

* TECHNICOLOR (+9,56%) a sollicité ses créanciers pour modifier ses contrats de crédit. Les modifications portent sur la capacité du groupe à réaliser des coentreprises, des cessions ou des acquisitions.

Juliette Rouillon, Raoul Sachs

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI