Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs financières malmenées en bourse

Marché : Les valeurs financières malmenées en bourse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les valeurs financières se sont retrouvées chahutées en cette fin d'après-midi, en raison de multiples rumeurs sur le marché.

'Trois éléments peuvent expliquer la chute des valeurs bancaires ce mercredi', note Alexandre Baradez, analyste marchés chez Saxo Banque.

'D'abord, la Grèce a annoncé qu'elle comptait étendre son programme d'échanges d'obligations, une décision qui accroît mécaniquement l'exposition du secteur privé', explique-t-il.

'Il y a eu ensuite la rapide propagation au sein des salles de marché de rumeurs concernant une possible dégradation de la note souveraine de la France, que les agences de notation se sont empressées de démentir', ajoute le stratège.

'Enfin, les investisseurs ne cessent de s'inquiéter de l'exposition des banques françaises aux dettes italienne et espagnole', lâche Alexandre Baradez.

'Jean-Claude Trichet n'a toutefois pas fait part d'une participation du secteur privé aux interventions de la BCE et du Fonds européen de stabilité financière (FESF) sur le marché de la dette en ce qui concerne ces deux pays', souligne-t-il.

'Le principal risque désormais est celui d'un manque de liquidités sur les marchés', poursuit l'analyste. 'Il faut que la BCE adopte à son tour un programme d'assouplissement quantitatif sur le modèle du 'QE' de la Fed et qu'elle injecte massivement des liquidités'.

Juste avant la clôture, Société Générale perdait 14,1% à 22,3 euros, Crédit Agricole 13% à près de six euros et BNP Paribas 10,2% à 35,2 euros.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI