Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs du jour à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs du jour à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs du jour à la clôture de la bourse de parisLes valeurs du jour à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs du jour jeudi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 a perdu 0,7% à 3.135,18 points, les marchés, atteints d'addiction à la liquidité des banques centrales, ayant été déçus de l'absence de signes tangibles d'un nouveau cycle d'assouplissement quantitatif dans le compte rendu du dernier conseil de la Fed.

* Les VALEURS CYCLIQUES et/ou fortement EXPOSÉES À LA CROISSANCE MONDIALE ont pâti des inquiétudes des investisseurs sur l'économie à la veille de la publication du produit intérieur brut du deuxième trimestre en Chine, les économistes interrogés par Reuters anticipant un ralentissement de la croissance à 7,6% sur la période contre +8,1% fin mars.

BOUYGUES a reculé de 2,3% à 19,715 euros, PPR de 2,24% à 107,05 euros, ESSILOR INTERNATIONAL de 2,09% à 71,72 euros et LAFARGE de 1,47% à 33,93 euros. L'indice Stoxx des minières a perdu 2,8% et celui de la construction 1,22%.

PSA PEUGEOT CITROËN, qui a annoncé son intention de supprimer 8.000 postes supplémentaires sur ses sites français et de fermer son usine de production d'Aulnay-sous-Bois en 2014, a cédé 1,74% à 7,02 euros. .

* Les VALEURS TECHNOLOGIQUES ont également souffert de l'avertissement sur son chiffre d'affaires annuel lancé par l'éditeur de logiciels suisse Temenos (-28%) dont le dirigeant, Guy Dubois, a également démissionné.

ALCATEL-LUCENT a lâché 2,68% à 1,199 euro, ALTRAN TECHNOLOGIES 3,83% à 3,616 euros et SOITEC 3,06% à 2,82 euros.

CAP GEMINI (-2,85% à 26,225 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40, également affecté par Credit Suisse qui a entamé la couverture du titre à sous-performance avec un objectif de cours à 26,3 euros.

* Les BANQUES, principales bénéficiaires des liquidités injectées par les banques centrales sur le marché, ont perdu du terrain. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a baissé de 2,19% à 17,205 euros, CRÉDIT AGRICOLE de 1,57% à 3,455 euros et BNP PARIBAS de 0,97% à 29,65 euros. L'indice Stoxx des bancaires européennes a reflué de 1,84%.

* A rebours de tendance, CARREFOUR (+6,97% à 14,12 euros) a fini en tête des hausses du CAC. Le groupe, qui a limité le repli de son chiffre d'affaires au deuxième trimestre grâce à l'Amérique latine, a rassuré le marché en confortant le consensus des analystes sur son résultat opérationnel annuel.

* VIVENDI a avancé de 2,42% à 15,235 euros. Selon Fitch, une possible restructuration du groupe ou des ventes d'actifs ne serait pas nécessairement une mauvaise chose pour ses créanciers.

* Les VALEURS DÉFENSIVES ont également repris du terrain, illustrant l'aversion au risque du marché, PERNOD RICARD s'adjugeant 0,28% à 82,50 euros, DANONE 0,2% à 49,52 euros et SANOFI 0,18% à 60,33 euros.

* HAVAS a fait un bond de 5,44% à 3,912 euros, dopé par le rachat du britannique AEGIS (+45%) par le groupe japonais de publicité Dentsu pour 3,2 milliards de livres (4,0 milliards d'euros).

L'opération donne l'occasion à BOLLORÉ (+0,22% à 180,95 euros), qui contrôle Havas, de céder sa participation de 26,4% dans Aegis pour environ 915 millions d'euros, et d'enregistrer une plus-value comptable de l'ordre de 450 millions.

* GL EVENTS (+3,43% à 14,76 euros) a enregistré un chiffre d'affaires semestriel de 435 millions d'euros, en croissance de 13,3%, dont +11,4% à périmètre et change constants, ce qui conforte le groupe spécialisé dans l'événementiel dans son objectif d'un développement soutenu sur l'année 2012.

Alexandre Boksenbaum-Granier et Raoul Sachs, édité par Matthias Blamont

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI