Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs bancaires à la peine après fitch

Marché : Les valeurs bancaires à la peine après fitch

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les valeurs bancaires signent quasiment les seuls replis du CAC 40 vendredi, les investisseurs s'inquiétant de la mise sous surveillance de leur note de crédit par Fitch.

Au bout d'une heure d'échanges, BNP Paribas perd 2,5% à 32,5 euros, Crédit Agricole 2% à 5,2 euros et Société Générale 1,3% à 21,3 euros.

Au même moment, l'indice bancaire européen recule de 1,8%.

Dans la soirée d'hier, Fitch Ratings a placé sous surveillance négative les notes de viabilité de BNP Paribas ('aa-'), Crédit Agricole ('aa-') et Société Générale ('a+').

Parallèlement, l'agence de notation a mis sous surveillance négative les notes d'émetteur attribuées à BNP Paribas ('AA-'), Crédit Agricole's ('AA-') et Crédit Mutuel ('AA-').

Concernant plus spécifiquement BNP Paribas et Société Générale, Fitch estime que le modèle économique des deux banques les rend particulièrement vulnérables aux difficultés qui se présentent sur les marchés financiers.

De façon plus générale, Fitch fait remarquer que les banques françaises restent les plus exposées à la dette - souveraine et privée - en Grèce, en Italie, en Irlande, au Portugal et en Espagne (PIIGS).

Si elle reconnaît volontiers que l'exposition des établissements de l'Hexagone à la Grèce, l'Irlande et au Portugal reste finalement modeste, l'agence souligne que l'ajout de l'Espagne, puis de l'Italie, vient considérablement alourdir l'addition.

Et si l'agence considère que de nouveaux provisionnements sur les emprunts d'Etat grecs peuvent être absorbés par les résultats et les fonds propres des banques françaises, elle avertit que des problèmes avec la dette publique transalpine ou une forte récession en Italie seraient bien plus préoccupants, même si un défaut de Rome reste à exclure selon elle.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI