Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre vendredi à la mi-séance à la bourse de pari

Marché : Les valeurs à suivre vendredi à la mi-séance à la bourse de pari

Les valeurs à suivre vendredi à la mi-séance à la bourse de pariLes valeurs à suivre vendredi à la mi-séance à la bourse de pari

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 est pratiquement inchangé à 3.987,04 points (+0,12%) vers 12h30, l'indice phare de la place parisienne marquant une pause après quatre séances consécutives de hausse .

* Les VALEURS FINANCIERES continuent de profiter de l'optimisme croissant concernant la situation financière de la Grèce après les votes à Athènes sur le plan d'austérité.

SOCIETE GENERALE (+2,08%) est en tête des hausses du CAC 40, devant NATIXIS (+1,7%) et BNP PARIBAS (+1,58%). Sur la semaine, Société générale gagne 10,6%, Natixis 8% et BNP Paribas 7,7%.

* A l'inverse, RENAULT (-0,84%) accuse la plus forte baisse du CAC 40, et PEUGEOT perd 0,79%, le recul de 12,6% en juin des ventes de voitures neuves en France alimentant des prises de bénéfices sur les titres des deux constructeurs automobiles, qui affichent encore des gains respectifs de 9,7% et 5,6% sur les deux dernières semaines.

* SOITEC (+4%) est en tête des hausses du SBF 120, toujours soutenu par les propos rassurants de son PDG sur son partenariat avec son principal client AMD. Plusieurs opérateurs de marché évoquent également des rachats à bon compte, de la part notamment du Fonds stratégique d'investissement.

* TF1 (+2,19%) a annoncé être en négociation pour devenir l'actionnaire unique de Metro France, propriétaire du journal gratuit éponyme qui revendique 2,4 millions de lecteurs quotidiens.

* AREVA (+1,85%) estime que la stratégie développée dès la création du groupe d'énergie nucléaire par Anne Lauvergeon a été un "succès" et que son remplacement n'implique pas un changement de cap.

* VALEO progresse de 0,95%, soutenu par Morgan Stanley qui considère l'équipementier comme sa valeur préférée dans le secteur.

* TELEPERFORMANCE (+0,86%) constituerait une cible idéale pour un fonds spécialisé dans le rachat d'entreprise par effet de levier, estiment des analystes, alors que le numéro un mondial des centres d'appels n'est pas endetté et que son capital n'est pas contrôlé.

* En revanche, BÉNÉTEAU perd 1,68%, plus forte baisse du SBF 120, après avoir gagné plus de 12% depuis mi-juin. Le premier constructeur mondial de voiliers a indiqué que les ventes réalisées sur les neuf premiers mois de l'exercice 2010-2011 ainsi que le niveau de son carnet de commandes lui permettaient de confirmer son objectif de chiffre d'affaires annuel de 920 millions d'euros.

* CGG VERITAS abandonne 1,46%, pénalisé par la décision de Goldman Sachs de retirer la valeur de sa Pan-Europe Buy List (liste des valeurs paneuropéennes préférées à l'achat) et d'abaisser sa recommandation à neutre.

* SAFT (+1,77%), qui a organisé jeudi sa journée investisseurs, est ouvert à des négociations avec Johnson Controls pour mettre fin à l'amiable à leur coentreprise dans les batteries pour l'automobile, rapportent Les Echos en citant John Searle, PDG du fabricant français.

* ATOS ORIGIN recule de 0,18% alors qu'a lieu ce vendredi son assemblée générale extraordinaire sur le rachat de

SIS.

* BIOALLIANCE perd 3,77%, pénalisé par un manque de détails sur certaines modalités de son augmentation de capital de 16,6 millions d'euros.

Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI