Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la mi-séance à la bourse de paris

Les valeurs à suivre à la mi-séance à la bourse de parisLes valeurs à suivre à la mi-séance à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 recule de 1,39% à 3.962,83 points vers 12h30, sous les 4.000 points et sous sa moyenne mobile à 50 jours (3.986,33 points).

* RENAULT perd 3%, plus forte baisse du CAC 40, dans le sillage de son partenaire Nissan qui a perdu 2,43% à Tokyo. Goldman Sachs a abaissé sa recommandation sur les valeurs japonaises à sous-pondérer, contre pondération en ligne, en invoquant un environnement économique dégradé à la suite du séisme du 11 mars.

L'ensemble de l'automobile pèse sur le marché, comme les financières. PSA cède 2,1% et FAURECIA 2,5%. L'indice du secteur recule de 2,2%, plus forte baisse sectorielle en Europe.

* Les valeurs BANCAIRES françaises et allemandes, les plus exposées à la Grèce, figurent parmi les plus fortes baisses des marchés européens, alors que l'inculpation du directeur général du FMI Dominique Strauss-Kahn accroît l'incertitude. CREDIT AGRICOLE perd 2,6%, BNP PARIBAS 2,1% et SOCIETE GENERALE 1,4%.

* ALCATEL-LUCENT recule de 2,6% alors qu'UBS a retiré sa recommandation d'achat court terme sur le titre, tout en restant neutre à moyen terme. Le broker a relevé son objectif de cours de 3,50 à 4,50 euros.

* EADS perd 1,5%. Le dollar poursuit sa remontée et se traite à 1,4115 environ pour un euro sur fond d'inquiétudes concernant la dette de la zone euro. Néanmoins, plusieurs brokers ont relevé leur objectif de cours sur la valeur, dont Oddo et Goldman Sachs, ainsi que HSBC qui n'est plus à la vente.

* Hors CAC 40, UBISOFT (-3,53%), plus forte baisse du SRD avec TELEPEFORMANCE (3,46%), perd la totalité de ses gains de vendredi après l'annonce par le groupe qu'il tablait sur une nette amélioration de sa rentabilité en 2011-2012 malgré un ralentissement prévu de sa croissance.

* CAMAIEU est toujours suspendu. La société a déposé comme prévu auprès de l'Autorité des marchés financiers son projet de retrait de la cote dans le cadre de la reprise du groupe de prêt-à-porter par le fonds Cinven, via Modacin et Modamax.

Juliette Rouillon, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...