Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

Les valeurs à suivre à la clôture de la bourse de parisLes valeurs à suivre à la clôture de la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre mardi à la Bourse de Paris, où le CAC 40 a perdu 1,05% à 4.067,15 points en clôture, affecté comme l'ensemble des marchés européens par la hausse du pétrole avec un regain de tensions concernant la situation politique au Moyen-Orient. L'indice de référence de la Bourse d'Arabie saoudite a reculé de 6,78%.

* Les valeurs bancaires ont amplifié le mouvement de baisse, comme elles avaient amplifié la hausse la veille. SOCIÉTÉ GÉNÉRALE a reculé de 3,46% à 49,185 euros, CRÉDIT AGRICOLE de 2,63% à 12,385 euros et BNP PARIBAS de 2,58% à 55,120 euros. "Les valeurs bancaires ont énormément monté depuis le début de l'année sans véritable justification. Certains investisseurs ont maintenant décidé de s'alléger", ajoute un analyste parisien.

* ALCATEL-LUCENT, également victime de prises de profits, a perdu 3,43% à 3,464 euros. Il affiche encore un gain de 58,9% depuis le début de l'année.

* TOTAL (-2,13% à 43,465 euros) a également pesé sur la tendance, tandis que les parapétrolières ont bien résisté à la tendance avec un baril de pétrole brut léger américain en hausse de 1,95 dollar à 98,92 dollars. VALLOUREC a pris 1,24% à 76,000 euros et TECHNIP 0,39% à 71,820 euros.

* Les valeurs du luxe, dont certaines avançaient de plus de 2% à mi-séance, ont réduit leurs gains dans le courant de l'après-midi. PPR a fini en hausse de 0,86% à 110,950 euros et LVMH a gagné 0,92% à 115,300 euros. L'ensemble du secteur en Europe a profité d'un rattrapage après avoir fait l'objet d'importantes prises de profits depuis le début de l'année.

* DIOR (+0,19% à 104,650 euros) a également réduit fortement ses gains, avec le secteur et après l'annonce de l'ouverture d'une procédure de licenciement à l'encontre de John Galliano, accusé d'avoir proféré des injures à caractère antisémite dans un bar parisien.

* RENAULT a reculé de 2,23% à 43,425 euros et PSA PEUGEOT CITROËN de 1,64% à 28,540 euros.

* GDF SUEZ a perdu 2,13% à 28,750 euros. UBS a dégradé le titre d'"achat" à "neutre". Le deuxième groupe européen de services collectifs en termes de chiffre d'affaires étudie par ailleurs la possibilité de céder son réseau de distribution de gaz en Italie dans le cadre d'une transaction pouvant représenter 750 millions d'euros, selon des sources financières.

Eric Besson, le ministre chargé de l'Industrie et de l'Energie, a par ailleurs déclaré que les prix du gaz augmenteraient en France de 5% au 1er avril.

* VIVENDI (-1,31% à 20,390 euros) prévoit une légère hausse de ses bénéfices, dans un contexte économique et réglementaire difficile, notamment en France, après avoir publié des résultats 2010 conformes aux attentes.

* CARREFOUR a cédé 1,71% à 34,970 euros. Le groupe a annoncé après la clôture un projet de scission de 100% de Dia et de 25% de Carrefour Property.

* Hors CAC, MAUREL ET PROM a pris 4,04% à 13,650 euros. La société n'a voulu faire aucun commentaire sur des informations publiées par l'agence Bloomberg selon lesquelles elle étudierait une éventuelle cession.

* RÉMY COINTREAU a gagné 2,74% à 50,010 euros, après avoir annoncé être entré en négociations exclusives avec le groupe EPI pour la vente de ses deux marques de champagne Piper-Heidsieck et Charles Heidsieck.

* TECHNICOLOR (-5,66% à 5,170 euros) a accusé la plus forte baisse du SRD après avoir publié une perte nette de 69 millions d'euros en 2010 et dit s'attendre à une stabilisation de sa performance en 2011. Le groupe a dit avoir achevé son programme de cessions d'actifs.

Juliette Rouillon, Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI