Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séanceLes valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, lundi, à la Bourse de Paris où le CAC 40 avance de 0,12% à 3.789,43 points vers 12h00 dans un marché sans grande conviction, tétanisé par la crise de la dette grecque.

* Les financières se reprennent modérément après un début de séance en baisse alors que les banques et le Trésor français ont esquissé un scénario permettant de faire participer les investisseurs privés à un nouveau plan d'aide à la Grèce.

* NATIXIS gagne 0,84%, AXA 0,86%, BNP PARIBAS 0,04% et SOCIETE GENERALE 0,01%.

* Hors CAC, DEXIA perd 2,22%. La banque franco-belge et Metlife ont annoncé lundi un accord sur la vente des activités turques d'assurance vie de Dexia au groupe américain.

* ALCATEL-LUCENT (+1,96%) est en tête des hausses du CAC 40 après avoir perdu 2,7% au cours des trois dernières séances.

* RENAULT gagne 1,01% après la présentation par son partenaire japonais Nissan de son plan d'entreprise à moyen terme grâce auquel il dit viser une part de marché mondiale de 8% d'ici à 2016-2017.

* CARREFOUR (-0,95%) accuse la plus forte baisse du CAC 40. Dans une interview au quotidien Les Echos, Sébastien Bazin, le PDG de Colony Capital Europe, estime que le distributeur doit évoluer et peut-être favoriser au niveau de ses hypermarchés une délégation de certains pouvoir. D'autre part, le groupe a annoncé vendredi l'acquisition de trois participations minoritaires en Chine.

* LAGARDÈRE (+2,24%) est en tête des hausses du SBF 120. Oddo Securities est passé à l'achat sur le titre dont il juge la valorisation attractive et pour lequel il attend des nouvelles positives.

* SOITEC accuse la plus forte baisse du SBF 120 et chute de 6,4%, pénalisé affecté par une note de Natixis qui estime que le groupe risque de devoir augmenter son capital pour financer ses investissements dans l'énergie solaire.

Raoul Sachs, édité par Gilles Guillaume

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI