Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

tradingsat

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, mardi, à la Bourse de Paris où le calcul du CAC 40 est suspendu en raison d'un problème technique chez NYSE Euronext. Néanmoins, toutes les valeurs du CAC sont dans le rouge, sauf Natixis, plombées comme la veille par la crainte d'une extension de la crise de la dette souveraine, notamment à l'Italie et l'Espagne, face à l'incapacité des pays de la zone euro à se mettre d'accord sur les termes d'un nouveau plan d'aide à la Grèce.

* Les valeurs bancaires et d'assurance réduisent légèrement leurs pertes après avoir fortement baissé la veille, laissant la place aux valeurs technologiques à la tête des baisses de l'indice CAC 40. BNP PARIBAS perd 1,65%, SOCIETE GENERALE 1,22%, CREDIT AGRICOLE 2,37% et AXA 2,77%, alors qu'elles perdaient jusqu'à 5% en début de séance.

Seule hausse du CAC, NATIXIS fait exception et est stable.

Hors CAC, DEXIA reprend 0,4% après avoir chuté de 8% lundi, tandis que CNP ASSURANCES perd encore 4,3%. Exane BNP Paribas a abaissé sa recommandation sur le titre, passant de "surperformance" à "sous-performance".

* Dans le secteur technologique, STMICROELECTRONICS essuie la plus forte baisse du CAC 40, avec une perte de 3,8%, suivi d'ALCATEL-LUCENT et de CAPGEMINI, qui perdent toutes deux environ 3%.

* CARREFOUR recule de 3,4%, en réaction au retrait du soutien du Brésil au projet de fusion de sa filiale brésilienne avec le distributeur Grupo Pao de Açucar.

* LAFARGE (-2,5%) et l'ensemble des BTP et matériaux de construction sont attaquées. JP Morgan a abaissé ses objectifs de cours sur Lafarge et l'ensemble du secteur dans la perspective d'une baisse des dépenses d'infrastructure aux Etats-Unis. De même, VINCI perd 2,65%.

* IPSEN perd 4,2% alors que Goldman Sachs a intégré le titre dans sa liste de valeurs à vendre en Europe.

* CGG VERITAS (-2,8%) a annoncé que le taux de disponibilité de ses navires avait atteint 92% au deuxième trimestre 2010, contre 81% au premier et 92% un an plus tôt. Le baril de brut léger américain perd encore un dollar, se traitant juste au-dessus de 94,1 dlrs.

* CARMAT, spécialiste du coeur artificiel qui avait son entrée en Bourse il y a un an, bondit au contraire, de 7,75%, après l'annonce d'une augmentation de capital de 25,5 millions d'euros.

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...