Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

Les valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séanceLes valeurs à suivre à la bourse de paris à la mi-séance

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre lundi à la Bourse de Paris, qui repart à la baisse après que la Banque mondiale a révisé en baisse ses prévisions de croissance pour l'Asie-Pacifique et prévenu que le ralentissement de l'économie chinoise pourrait s'aggraver et durer plus longtemps que prévu.

A 12h15, le CAC 40, qui avait rebondi de 1,64% vendredi, cède 1,24% à 3.414,33 points :

* PPR, plus gros volume de la cote et seule valeur du CAC 40 à être dans le vert, gagne 2,42% alors que le groupe, selon une source proche du dossier, doit rendre publiques mardi les modalités de sa sortie de la Fnac.

* Les valeurs CYCLIQUES et les FINANCIÈRES sont les principales victimes de la dégradation de la conjoncture mondiale, les indices Stoxx de l'automobile (-1,9%), des produits de base (-1,66%), des bancaires (-1,46%) et des assurances (-1,41%) accusant les trois plus fortes baisses sectorielles en Europe.

SAINT-GOBAIN (-2,88%) est la plus forte baisse du CAC 40, suivi par RENAULT (-2,6%), VALLOUREC (-2,44%), LAFARGE (-2,41%), ARCELORMITTAL (-2,24%) et SCHNEIDER ELECTRIC (-2,24%).

SOCIETE GENERALE perd 2,21%, AXA 1,92% et CREDIT AGRICOLE 1,64%.

Hors CAC 40, PSA perd 2,2%.

* SANOFI perd 1,06%. Le plan social de Sanofi pourrait finalement aboutir à la suppression de beaucoup plus d'emplois que les 900 annoncés officiellement, selon l'intersyndicale.

Par ailleurs, Sanofi a annoncé lundi la publication de résultats positifs d'une étude de phase III évaluant le Zaltrap dans le traitement de patients atteints d'un cancer colorectal métastatique déjà traité.

* AIR FRANCE-KLM (+1,05%) signe la deuxième plus forte hausse du SBF 120 derrière PPR. Le groupe franco-néerlandais, Etihad Airways et Air Berlin ont annoncé un partenariat commercial à compter du 28 octobre pour proposer davantage de destinations grâce à des accords mutuels de partage de codes.

* METABOLIC EXPLORER (-5,14%) a annoncé lundi un projet de réorganisation pour s'adapter à la dégradation du contexte économique, qui devrait se traduire par des suppressions de postes représentant environ un tiers de ses effectifs

Raoul Sachs, édité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI