Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

tradingsat

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, vendredi, à la Bourse de Paris.

* TOTAL a publié vendredi des résultats en repli au 2e trimestre, en raison notamment des opérations de maintenances sur certaines de ses installations, mais s'est dit "très confiant" pour le second semestre.

* EDF a dévoilé des résultats en hausse au premier semestre en données organiques et s'est fixé des objectifs de croissance à moyen terme attendus de longue date par le marché.

* CREDIT AGRICOLE, la banque la plus exposée à la Grèce avec sa filiale locale Emporiki, a estimé que la crise que traverse la Grèce pourrait lui coûter 850 millions d'euros au deuxième trimestre.

* MICHELIN a relevé son objectif de croissance des ventes en volume sur l'ensemble de l'année en prévision d'un retour du marché à ses rythmes d'avant la crise.

* SAINT-GOBAIN accélérera ses acquisitions au second semestre pour profiter de la reprise des volumes qui s'est traduite au premier semestre par une croissance de 6,9% de son chiffre d'affaires.

* SCHNEIDER. L'évolution des prix des matières premières ainsi que les suites du tsunami au Japon ont eu un impact négatif sur les comptes de Schneider Electric dont le président du directoire a indiqué au journal Les Echos qu'il visait désormais le bas de sa fourchette d'objectif de marge opérationnelle pour 2011.

* VEOLIA ENVIRONNEMENT a annoncé qu'il allait mettre en oeuvre de nouvelles mesures de restructuration, procéder à un redéploiement de ses activités et à des cession d'actifs qui l'amènent à renoncer à ses objectifs.

* ALSTOM a remporté un contrat de service (exploitation et maintenance) d'environ 330 millions d'euros pour la centrale au gaz de Tzafit en Israël.

* AREVA a annoncé la signature d'un accord avec EDF Energy, filiale d'EDF, portant sur la fabrication de pièces forgées pour le premier réacteur EPR du Royaume-Uni, trois jours après la réconciliation entre les deux géants français du nucléaire.

* EADS a confirmé ses objectifs, porté par les succès commerciaux de sa filiale Airbus dont il attend désormais plus de 1.000 commandes brutes cette année.

* PPR a vu ses performances opérationnelles semestrielles portées par le luxe qui profite d'une demande dont la vigueur ne se dément pas.

* EIFFAGE et Réseau ferré de France (RFF) ont annoncé jeudi la signature du contrat de partenariat public-privé pour la future ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire (LGV BPL) entre Le Mans et Rennes.

Par ailleurs, l'offre publique de retrait sur APRR, lancée à l'automne 2010 par Eiffage et Macquarie mais contestée en justice par Arnaud Montebourg, sera rouverte fin août pendant dix jours en attendant l'arrêt de la cour d'appel, a annoncé l'Autorité des marchés financiers.

* CNP Assurances a annoncé une activité en forte baisse au premier semestre, une performance due essentiellement par le comportement des Français qui abandonnent les produits d'assurance-vie au profit des traditionnels comptes d'épargnes.

* SAFRAN a cédé sur le marché 6,5 millions d'actions autodétenues afin d'augmenter son capital flottant.

* AIR FRANCE - Le principal syndicat de pilotes, le SNPL Alpa, a levé son préavis de grève du 5 au 8 août sur la réforme de la caisse de retraite complémentaire des pilotes. L'appel à la grève concernait les 7.000 pilotes des compagnies françaises, dont ceux d'Air France.

* LATÉCOÈRE a revu à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour 2011 après avoir enregistré une hausse de 20,4% de ses ventes au cours du premier semestre.

* EUTELSAT a maintenu ses objectifs de moyen-terme, les réitérant jusqu'en 2014, après exercice 2011-2012 marqué par un bond des ventes, des bénéfices et du dividende.

* CGG VERITAS a annoncé une perte nette de 38 millions de dollars au 2e trimestre après frais de refinancement non récurrents de 17 millions de dollars, le résultat opérationnel étant de 16 millions de dollars.

* JCDECAUX a fait état d'un ralentissement de la croissance de son chiffre d'affaires au 2e trimestre, pénalisé par des bases de comparaison exigeantes et par le fléchissement observé dans plusieurs pays européens.

* TELEPERFORMANCE a publié des résultats semestriels affectés par les variations de devises face au dollar ainsi que par le prolongement des événements intervenus cet hiver en Turquie et le recul des facturations en Europe.

* INGENICO a confirmé ses prévisions pour 2011 après avoir dégagé un résultat d'exploitation en hausse de 39,2% sur les six premiers mois de l'année.

* SOITEC a publié des ventes trimestrielles en forte croissance, témoignant d'une demande toujours forte dans la microélectronique et l'électronique spécialisée, principaux débouchés du groupe.

* CFAO a fait état de résultats semestriels en hausse malgré les retombées de la crise politique ivoirienne et du séisme japonais sur son activité, et indiqué aborder le second semestre avec confiance.

* ALTEN a relevé pour la deuxième fois son objectif de croissance organique pour cette année après avoir fait état d'une forte progression de son chiffre d'affaires semestriel, soutenue par les secteurs de l'automobile, de l'aéronautique et de l'énergie.

* NRJ a annoncé avoir enregistré une progression de ses recettes publicitaires en France depuis le début du troisième trimestre, après avoir fait état d'une croissance à deux chiffres de son activité au premier semestre.

* STERIA a confirmé ses objectifs annuels d'une croissance de son chiffre d'affaires à périmètre et taux de change constants comprise entre 3% et 4% et d'un taux de marge opérationnelle au moins égal à celui de 2010, après avoir enregistré une progression de 15,5% de son résultat net courant part du groupe sur le premier semestre.

* IMERYS a annoncé prévoir une hausse de plus de 20% de son résultat courant net en 2011 après une progression de ses marchés au premier semestre malgré un comparatif peu favorable.

* SECHE ENVIRONNEMENT a réitéré ses hypothèses de croissance de chiffre d'affaires, de +7% environ pour 2011, étant donné le bon niveau d'activité du groupe enregistré au premier semestre, la société spécialisée dans le traitement et le stockage de déchets ayant dégagé une croissance de 8,6% au premier semestre, à 209,6 millions d'euros.

* EUROSIC a signé avec GE Capital Real Estate un protocole d'accord pour l'acquisition d'un portefeuille d'immeubles valant 346 millions d'euros.

Raoul Sachs et Juliette Rouillon, édité par Alexandre Boksenbaum-Granier

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...