Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

Marché : Les valeurs à suivre à la bourse de paris

Les valeurs à suivre à la bourse de parisLes valeurs à suivre à la bourse de paris

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre, lundi, à la Bourse de Paris.

* VALEURS BANCAIRES - Trois jours après avoir éclipsé les enjeux internationaux du sommet du G20 de Cannes, la situation budgétaire et politique en Grèce et en Italie sera de nouveau au coeur des discussions entre les ministres des Finances de la zone euro et de l'Union européenne lundi et mardi à Bruxelles.

En outre, les socialistes grecs et l'opposition de droite négocient lundi l'identité du chef du futur gouvernement de coalition, dont la mission sera de poursuivre une politique d'austérité jusqu'aux élections anticipées, dans trois mois.

* BNP PARIBAS - L'administrateur chargé du dédommagement des victimes de Bernard Madoff réclame près d'un milliard de dollars à la banque.

La banque française est en négociations avancées en vue du racheter les parts de son partenaire indien Geojit Financial Services dans une coentreprise de courtage institutionnel, ont déclaré samedi deux sources proches du dossier.

* CRÉDIT AGRICOLE devrait annoncer courant novembre des suppressions de postes, principalement dans sa branche banque de financement et d'investissement (CA CIB), écrit lundi La Tribune sans citer ses sources.

* EDF et VEOLIA s'apprêtent à réorganiser leur alliance dans les services énergétiques dans le cadre d'un projet qui verra l'électricien monter de 34% à 50% dans le capital de Dalkia, leur filiale commune, rapporte le journal Les Echos.

* EDF, GDF SUEZ et AREVA - La France devrait investir 382 milliards d'euros d'ici à 2030 dans ses moyens de production et ses réseaux pour ramener à 50% la part du nucléaire dans la production électrique, soit un surcoût de 60 milliards d'euros, rapportent Les Echos en citant une étude de l'Union française de l'électricité.

* FRANCE TELECOM. Le projet de vente d'Orange Suisse, filiale de France Télécom, bénéficie d'un financement d'environ un milliard d'euros arrangé par le vendeur, a-t-on appris vendredi de sources bancaires, ce qui accroît la probabilité de voir la cession bouclée avant la fin de l'année.

* ALCATEL-LUCENT - Citigroup a abaissé sa recommandation d'acheter à vendre, et ramené son objectif de cours sur la valeur de 4,20 à un euro, après l'avertissement lancé vendredi par le groupe sur ses résultats.

Raoul Sachs et Alexandre Boksenbaum-Granier, édité par Julien Ponthus

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...