Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les résultats des banques espagnoles grevés par les provisions

Marché : Les résultats des banques espagnoles grevés par les provisions

Les résultats des banques espagnoles grevés par les provisionsLes résultats des banques espagnoles grevés par les provisions

MADRID (Reuters) - Les résultats semestriels des caisses d'épargne espagnoles Caixabank, Bankinter et Banco Popular reflètent les difficultés d'un secteur confronté à une hausse des provisions allouées aux créances douteuses et à une augmentation des coûts de financement.

Banco Popular a ainsi enregistré une provision de 1,1 milliard d'euros sur cette période et a fait état d'un bénéfice en recul de 14%.

Caixabank, cotée en Bourse depuis le début du mois, a publié de meilleurs résultats, affichant une hausse de 11% de son bénéfice. Mais les provisions pour créances douteuses de la plus importante caisse d'épargne espagnole ont augmenté de 18,7%, et la banque a utilisé un gain exceptionnel de 463 millions d'euros pour une dépréciation.

La banque a vu ses créances douteuses atteindre 4,3% de l'ensemble des actifs conte 3,65% l'année précédente.

"Le contexte a été caractérisé par une hausse progressive des taux d'intérêt du marché, une croissance limitée des volumes d'activité, une forte concurrence sur les dépôts au détail et une hausse des coûts d'émission", explique la banque catalane dans un communiqué.

Sur l'ensemble du secteur, les créances douteuses continuent de progresser, alors que l'Espagne est frappé par une dure crise immobilière, atteignant un plus haut de 16 ans en mai à 6,5%.

Le bénéfice réalisé par Bankinter a par ailleurs reculé de près de 5% avec un produit net des intérêts en baisse de 19% en raison d'une hausse des taux d'intérêt.

La publication des résultats de certaines des plus grandes banques d'Espagne la semaine prochaine comme BBVA et Santander devrait confirmer cette tendance.

Les titres Caixabank, Banco Popular et Bankinter prenaient respectivement 5,29%, 3,9% et 5,49% vers 10h15 GMT en Bourse de Madrid, bénéficiant, comme l'ensemble du secteur bancaire européen, de l'annonce d'un second plan d'aide accordé à la Grèce.

Elizabeth O'Leary, Catherine Monin pour le service français, édité par Nicolas Delame

Copyright © 2011 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...