Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Les recettes fiscales dépassent les prévisions en irlande

Marché : Les recettes fiscales dépassent les prévisions en irlande

Les recettes fiscales dépassent les prévisions en irlandeLes recettes fiscales dépassent les prévisions en irlande

DUBLIN (Reuters) - L'Irlande a annoncé mardi des recettes fiscales supérieures aux prévisions sur les huit premiers mois de l'année qui la placent en bonne voie pour atteindre ses objectifs de réduction du déficit.

Entre le 1er janvier et le 31 août, les recettes fiscales ont dépassé les prévisions initiales de 365 millions d'euros, soit 1,7%, les rentrées de l'impôt sur le revenu, de la TVA et de l'impôt sur les bénéfices des sociétés étant toutes meilleures qu'attendu, montrent les chiffres publiés par le ministère des Finances.

"Les recettes fiscales restent nettement meilleures, à la fois à celles de l'an dernier et aux objectifs fixés pour cette année, ce qui est très positif", a commenté Peter Vale, associé de Grant Thornton.

"Ce qui est intéressant, c'est le fait que les recettes fiscales ont résisté au ralentissement de l'économie et à la situation difficile de nos principaux partenaires commerciaux", a-t-il ajouté.

Le déficit budgétaire irlandais a été réduit de près de moitié sur les huit premiers mois de l'année, à 11,3 milliards d'euros contre 20,4 milliards un an plus tôt, grâce principalement à des mesures exceptionnelles.

Parmi celles-ci figure l'accord conclu en mars sur le rééchelonnement d'un paiement de 3,1 milliards d'euros liés à des dettes souscrites par Dublin pour renflouer deux banques publiques.

L'Irlande, dont le déficit a atteint l'an dernier 9,4% du produit intérieur brut (PIB), le chiffre le plus élevé au sein de l'Union européenne, semble bien parti pour atteindre cette année l'objectif d'un retour à 8,6% de déficit prévu par le plan d'aide de l'UE et du Fonds monétaire international (FMI).

Les dépenses ont toutefois elles aussi dépassé les prévisions ces derniers mois, de 437 millions d'euros sur janvier-août, à 28 milliards. Ce dépassement ne représente toutefois plus que 1,6% du montant prévu, contre 2,3% sur janvier-juin.

Le ministère de la Santé a annoncé le mois dernier des mesures d'urgence de réduction des dépenses, qui toucheront notamment les soins aux personnes âgées, afin de trouver 130 millions d'euros d'économies supplémentaires.

Lorraine Turner, Marc Angrand pour le service français

Copyright © 2012 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...